Vérité des urnes : Martin Fayulu attendu à Kikwit ce mercredi 20 février après l’Est de la République

Vérité des urnes : Martin Fayulu attendu à Kikwit ce mercredi 20 février après l’Est de la République

L'opposant congolais Martin Fayulu, qui se proclame vainqueur de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo, est depuis un cert

Martin Fayulu, le fretin dans l’assiette de tous les congolais
Désignation de Fayulu: « Une preuve de bonnes pratiques démocratiques par l’organisation d’une sorte de primaire », selon le CLC
Martin Fayulu dévoile le programme de Lamuka : Un budget d’USD 126 milliards et dix mesures d’urgence
Place Tribune à Kikwit

Place Tribune à Kikwit

L’opposant congolais Martin Fayulu, qui se proclame vainqueur de l’élection présidentielle en République démocratique du Congo, est depuis un certain temps en campagne pour demander ce qu’il appelle la « vérité des urnes ».

Après l’étape de Béni, Butembo et Goma à l’est de la RDC, Martin Fayulu est attendu ce mercredi 20 février 2019 à la ville de Kikwit dans l’actuelle province de Kwilu et l’ancienne Bandundu.

Léon Ntokabi, enseignant et habitant  la ville de Kikwit  que nous avons joint au téléphone, décrit la situation de l’arrivée du leader de la coalition Lamuka en ces termes : « Depuis l’aurore la ville s’est réveillée dans l’euphorie sans pareille, des jeunes gens ont pris d’assaut le national numéro 1 devant conduire l’opposant à la place de la Tribune où il va tenir son meeting ». « Des exhibitions des danses et des chants en la gloire de Martin Fayulu nous font revivre la période de la campagne électorale. Des caravanes motorisées depuis tôt le matin, vraiment la ville est en ébullition », a-t-il ajouté

Il sied de rappeler que la ville de Kikwit qui est à 500 Km de Kinshasa est une des villes de la république ayant contesté farouchement la proclamation de Félix Tshisekedi par la Céni comme vainqueur de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018. Cette contestation qui a duré des jours avait entraîné d’énormes dégâts matériels et des pertes en vie humaine du côté de la population et des forces de l’ordre.

Enfin, cette tournée de Martin Fayulu est aussi un test de solidité de la coalition Lamuka constituée autour de l’opposant lors de la campagne électorale. La coalition intègre deux poids lourds de l’opposition, Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba, totalement silencieux depuis la proclamation de la victoire de Félix Tshisekedi.

Martin Fayulu est accompagné d’un seul soutien de poids, l’ex-Premier ministre Adolphe Muzito. Le leader de la coalition Lamuka avait annoncé ces tournées dites de « résistance pacifique » lors d’un premier meeting le 2 février à Kinshasa devant plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Junior Kitambala

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :