Une inspectrice générale de la police du Bangladesh trouve la mort à Kinshasa

Une inspectrice générale de la police du Bangladesh trouve la mort à Kinshasa

Begum Rowshan Ara inspectrice générale de la police du Bangladesh, a trouvé la mort à Kinshasa. C'est ce qu'à annoncé à la conférence de presse des Na

La Monusco préoccupée sur les violences faites aux enfants
Le porte-parole militaire onusien dénonce la poursuite des attaques contre des paisibles citoyens
Une réaction rapide onusienne apaise la tension au Kasaï et créé un environnement protecteur

Begum Rowshan Ara inspectrice générale de la police du Bangladesh, a trouvé la mort à Kinshasa. C’est ce qu’à annoncé à la conférence de presse des Nations Unies de ce mercredi 8 mai 219 Mme Florence Marchal, porte-parole de la Monusco.

Begum Rowshan Ara était en mission de service en République démocratique du Congo afin d’inspecter le travail ses consœurs policières déployées ici à Kinshasa. Elle a trouvé la mort lorsque le véhicule dans lequel elle se trouvait a été violemment heurté par un camion dimanche soir à N’Sele. La commandante de l’unité de police constituée bangladaise de la MONUSCO, qui se trouvait également à bord de la voiture accidentée, a été blessée et est hospitalisée.

« La Mission onusienne, a déclaré Mme Marchal, s’associe à la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC pour présenter ses condoléances à la famille de la victime, à ses collègues et au Gouvernement du Bangladesh ». Elle a rappelé à cette occasion le rôle essentiel que joue le Bangladesh au sein des opérations de maintien de la paix y compris de la MONUSCO. Elle a rendu un hommage particulier à la police du Bengladesh qui contribue au renforcement de la paix et de la stabilité en République démocratique du Congo.

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :