Un réseau des journalistes pour le développement mis en place

Un réseau des journalistes pour le développement mis en place

C’est l’une des conséquences  de l’atelier  des journalistes sur le marketing relationnel et le leadership communication en matière de développement o

Le président Félix Tshisekedi veut voir la culture du numérique gagnée la population et des administrations congolaises
La CEJP forme des femmes candidates à battre campagne et à gagner les élections
Santé animale : La FAO renforce les capacités sur le Système d’information géographique

C’est l’une des conséquences  de l’atelier  des journalistes sur le marketing relationnel et le leadership communication en matière de développement organise du 26 au 29 novembre 2019 à l’Hôtel Memling de Kinshasa. Ce réseau est dénommé Réseau des Communicateurs pour le  Développement Durable, RCDD.

Initiée par le Programme des Nations Unies pour le développent, PNUD la formation visait pour journalistes d’être non des relais des messages organisationnels mais des vrais créateurs des messages.

Pour ce faire, une vingtaine de participants,  dont 4 venant 2 provinces (Kikwit et Kongo Central) ont participé à cet atelier pour être outillés pendant 4 jours. Son objectif général est de renforcer les capacités des professionnels des médias sur le marketing relationnel et le leadership communication en matière de développement.

Ainsi la formation s’est appuyé sur un certain nombre de modules en matière de communication que son Les rôles des journalistes et leadership communicationnel ; -Les techniques du marketing relationnel à la conquête de la communication au développement ; -Les dimensions genre et droits humains dans la communication au développement ; -Communiquer sur les transformations en matière de la gouvernance ; -Communiquer sur les ODD ; -Communication réseautée et leadership communicationnel : communauté des Communicateurs pour le Développement Durable.

A l’issu de travaux, au nom des participants le coordonnateur du RCDD, Polydore Ngaziami a remercier les Experts et à travers eux, le Programme des Nations Unies pour le développement « PNUD »  pour les avoir mis à leur disposition afin qu’ils les entretiennent sur les différentes thématiques.

« Les différentes thématiques nous ont placés devant un grand miroir  et fait prendre conscience de la nécessité pour nous, communicateurs en développement de mettre la main à la pate en nous engageant dans la sensibilisation et la diffusion des informations sur le développement en vue de la transformation des communautés locales congolaises. » a-t-il signifié.

Patrick D’Oliveira a pour sa part  mentionné la réjouissance du PNUD de voir la qualité des résultats. Il félicite les facilitateurs de la qualité des matières partagé et estime que les participants sont plus que jamais aguerris et outillés pour accompagner aussi bien le Pnud que les autres agences des nations unies sur la voie du développement de la RDC. « N’attendez pas que le développement vienne vers vous, allez chercher aussi le développement », a-t-il martellé, avant de passer à la remise de brevet de participation aux hommes et femmes des médias qui ont participé à cet atelier sur le marketing relationnel et le leadership communication en matière de développement.

En effet, lesdits objectifs adoptés par les 193 États membres de l’ONU en septembre 2015, sont le programme de développement durable, ODD à l’horizon 2030. Et la nécessité principale de cet atelier de faire en sorte que les médias assument leurs rôles pour que le quotidien des congolais s’améliore.

Pétronelle Lusamba

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :