Tshumbe : clôture de la 3ème phase du Synode diocésain

Tshumbe : clôture de la 3ème phase du Synode diocésain

Sous le thème : « L’Eglise-Famille de Dieu qui est à Tshumbe au service du mariage et de la famille », la troisième phase du Synode diocésain a pr

Diocèse de Tshumbe : Mgr Djomo appelle la jeunesse à ne plus jamais être le dindon de la farce des politiques
Tshumbe : Les Frères de la Passion ont émis leurs vœux de religion
Mgr Nicolas Djomo annonce la fin des travaux d’une de sept églises en construction au diocèse de Tshumbe

Des participants au synode diocésain de Tshumbe

Sous le thème : « L’Eglise-Famille de Dieu qui est à Tshumbe au service du mariage et de la famille », la troisième phase du Synode diocésain a pris fin le dimanche 26 mai 2019, avec une célébration eucharistique solennelle présidée, en la Cathédrale Sainte Marie de Tshumbe, par S.E. Mgr Nicolas Djomo.

Ces assises synodales sur le mariage et la famille de près d’une semaine, soit du mardi 21 et dimanche 26 mai 2019, ont connu la participation des délégations venues de diverses paroisses du diocèse et plusieurs thématiques ont été abordées par les participants.

Mgr. Pascal Tshombokongo Otshumbe, Vicaire Général du diocèse, a, au cours de la messe d’ouverture, placé le bon déroulement et le dénouement heureux des travaux synodaux sous la houlette de l’Esprit Saint et sous la protection de la Très Sainte Vierge Marie, la patronne du diocèse. Ensuite, l’abbé François Pongo, le Président-Délégué au Synode, a pour sa part, présenté les délégués au Synode la méthodologie du travail ainsi que l’adoption de celle-ci par la plénière.

Selon le communiqué de la chancellerie diocésaine : « Contrairement aux deux sessions précédentes ayant porté respectivement sur le « Voir » et le « Juger », cette troisième phase se focalise sur l’ »Agir » ». Et d’ajouter qu’« en prenant en considération la situation de la famille et du mariage dans le diocèse, cette étape voudrait en réalité dégager, à lumière de l’Évangile, de la sacrée Tradition et de l’enseignement du Magistère, les pistes sérieuses à même de redynamiser la pastorale de la famille et du mariage. Ainsi s’est-elle assigné comme objectif de concevoir des orientations pastorales claires et réalistes pouvant booster la pastorale diocésaine en faveur du mariage et de la famille », a-t-il indiqué.

Il est utile de rappeler que cette troisième session synodale est l’aboutissement de deux phases ayant eu lieu respectivement en mai 2017 et en avril 2018. Elle sera couronnée par la publication, dans un délai raisonnable, par le Pasteur de l’Eglise particulière de Tshumbe, de l’exhortation post-synodale contenant les orientations et les priorités pastorales du diocèse au cours des décennies prochaines.

Junior Kitambala

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :