Trois jours déjà de pénurie d’eau dans la commune de Ngaliema

Trois jours déjà de pénurie d’eau dans la commune de Ngaliema

Les quartiers Kinsuka, Mama Yemo et Pompage sont privés d’eau potable depuis la nuit de samedi au dimanche 12 août 2018. C’etait une coupure brusque s

Le Président Macky Sall soutient la  construction du barrage Inga III et du pont entre Kinshasa et Brazzaville
Des jeunes ont effectué un concours le dimanche 04 février 2018 dans le cadre de la réforme de l’administration publique
FAIKIN, le grand rendez-vous des agriculteurs, démarre ce vendredi

Les quartiers Kinsuka, Mama Yemo et Pompage sont privés d’eau potable depuis la nuit de samedi au dimanche 12 août 2018. C’etait une coupure brusque sans aucun avertissement de la part des agents de la Regideso (Régie de distribution d’eau). Un comportement irresponsable que déplore la population de ces quartiers.

Robinet sec

les kinois à la recherche d’eau potable

Mme Feza, habitant de Pompage, s’exprime : « Il y a trois jours que nous attendons impatiemment le rétablissement de l’eau mais en vain.  Aucun communiqué, aucun agent de la Regideso pour nous expliquer ce qui se passe. Nous sommes pénalisés, nous ne savons pas faire nos tâches ménagères, d’ailleurs, nous ne pouvons rien faire sans eau. Trois jours de sécheresse c’est quand même trop ».

« Le plus énervant c’est l’insensibilité des employés de cette société. Nous nous sommes rendus hier matin au bureau de la Regideso de Kinsuka qui a pour vocation de desservir  de l’eau dans les quartiers Kinsuka, Mama Yemo et Pompage. Malheureusement ils ne nous ont fourni aucune explication valable pour justifier cette pénurie qui est presqu’une sécheresse, » regrette Junior Shabani, habitant de kinsuka.

Pour Dédé Tamba, agent de la Regideso Kinsuka, il fallait faire cette interruption dans la distribution d’eau pour permettre le nettoyage des pompes et des tuyaux, car disait- il pendant la saison sèche les machines fonctionnent presque deux fois plus au regard du niveau de la baisse de l’eau sur le fleuve Congo. Cela n’empêche pas la Régideso d’informer à temps sa clientèle pour qu’elle prenne des dispositions utiles afin de faire face à cette situation.

Prisca Materanya   

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :