Tout est fin prêt pour le lancement des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ)2019

Tout est fin prêt pour le lancement des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ)2019

Le pape François se rendra au Panama du 23 au dimanche 27 janvier 2019, répondant à l’invitation des épiscopats de la région de l’Amérique centrale. L

Le pape François invite à agir en faveur de la RDC et d’autres pays africains dans l’instabilité
P. Anaclet Bambala : La RDC est écrasée par la souffrance, la privation de liberté et dominée par des étrangers
Comme le Pape au Vatican, la CENCO prie pour la Paix en RDC à Kinshasa

Le pape François se rendra au Panama du 23 au dimanche 27 janvier 2019, répondant à l’invitation des épiscopats de la région de l’Amérique centrale. Le Saint Père va s’adresser à la jeunesse de cette région du monde marquée par la pauvreté et l’instabilité ainsi qu’aux jeunes venus de partout ailleurs pour la 34ᵉ édition des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) 2019. Cet évènement qui est organisé par l’Église catholique panaméenne se tiendra du 22 au 27 janvier 2019 dans la ville de Panama au Panama.

Voyage du pape François à Cuba

20 septembre 2015 : Voyage du pape François à Cuba

D’ici un jour, le Panama vivra au rythme des XXIVe Journées mondiales de la jeunesse, du 22 au 27 janvier. Les préparatifs vont bon train et les jeunes continuent d’arriver des quatre coins du monde, a confirmé un envoyé spécial de la croix au Panama.

« On compte pour l’heure 37 000 inscrits, et on estime que plus de 167 000 jeunes devraient finaliser leur inscription dans les prochaines heures. Ce seront ainsi quelque 200 000 personnes provenant de 55 pays qui prendront part à ce grand rassemblement présidé par le Pape François. Parmi eux, plus de 1 000 jeunes indigènes qui participeront à leurs propres JMJ, 3 jours avant le début de l’évènement international, du 16 au 19 janvier.

Le gouvernement panaméen engagé dans les préparatif du JMJ
L’Eglise n’a pas été seule sur le front des préparatifs, le gouvernement s’est également mis au travail, comme le souligne le porte-parole des JMJ, le Panaméen Giancarlo Candanedo: « le gouvernement, pour la première fois dans l’histoire des JMJ, a créé une structure administrative en mesure de nous aider dans l’organisation de l’évènement. Ils ont facilité les choses. Cela a été d’une grande aide pour l’Eglise».

Candelanedo assure également que cet événement majeur se prépare dans une atmosphère de prière. «Nous ne pouvons pas oublier que c’est un défi majeur pour une nation aussi petite que la nôtre. Le Pape a voulu donner cette opportunité non seulement au Panama mais à toute l’Amérique centrale, et à tous ses évêques. Nous ne pouvons pas le décevoir ».

Prisca Materanya

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :