Symposium romain pour la famille vincentienne

Symposium romain pour la famille vincentienne

Pour son 400e anniversaire, la Famille vincentienne organise un symposium à Rome du 12 au 15 octobre 2017, autour du thème « J’étais étranger et vous

Nouvelle constitution apostolique sur les études ecclésiastiques
Synode des évêques: Mgr Utembi plaide pour la formation et l’emploi des jeunes en RDC
La déléguée de la RDC a fait la restitution de la rencontre pré-synodale des jeunes délégués du monde entier à Rome

Pour son 400e anniversaire, la Famille vincentienne organise un symposium à Rome du 12 au 15 octobre 2017, autour du thème « J’étais étranger et vous m’avez accueilli ». Pour l’occasion, les reliques de saint Vincent de Paul seront de passage à Rome avant de réaliser un tour du monde.

 

basilique Saint Jean de la Croix

basilique Saint Jean de la Croix

Plus de 10.000 personnes sont attendues, originaires d’environ 99 pays et des plus de 200 branches de la famille vincentienne pour lancer une campagne de sensibilisation sur le thème de la pauvreté, afin de « mondialiser la charité ». Le p. Carulli, supérieur de la Curie généralice, a expliqué à nos confrères de Radio Vatican ce que cela signifiait : « Pour nous, mondialiser la charité, signifie concrètement […] unir toute la famille vincentienne qui est présente dans le monde entier, […] pour le même objectif. En même temps, mondialiser la charité signifie sensibiliser le monde entier, les institutions publiques, ecclésiales, mais aussi chaque réalité, au problème de la charité. »

Point culminant du symposium, le 14 octobre, la Famille vincentienne rencontre le pape François place Saint-Pierre. Pendant l’audience, une relique du cœur de saint Vincent de Paul fera son entrée sur la place. La journée se terminera dans la basilique pontificale Saint-Paul-hors-les-Murs où la relique sera vénérée durant une veillée de prière.

Cette relique est partie de la chapelle de Notre-Dame de la Médaille miraculeuse en janvier 2017. « Pendant quatre ans, elle voyagera dans toute l’Europe, puis dans le monde entier« , a expliqué le supérieur général de la congrégation de la mission (Lazaristes), le p. Tomaz Mavric.

Nouveau projet vincentien pour les sans-domicile-fixe

Le même jour, l’Alliance globale de la Famille vincentienne pour les sans-domicile-fixe lance un nouveau projet à long terme qui se conclura en 2030. Présentée au Parlement européen à Bruxelles en juin dernier, cette campagne vise à créer un réseau de collaboration des groupes vincentiens dans le monde et à influencer les responsables politiques. « Permettre « à des personnes avec un prénom et un nom, avec une histoire, de pouvoir dire : ‘J’étais un sans-abri et aujourd’hui j’ai un toit. J’étais un étranger et vous m’avez accueilli’ », tel est l’objectif de ce programme comme l’a expliqué le p. Carulli.

Le 12 octobre a eu lieu une rencontre de prière dans la basilique Saint-Jean de Latran sous le signe de Notre-Dame de la Médaille miraculeuse. Le lendemain 13 octobre, diverses conférences ont eu lieu dans Rome sur le thème de la communication et de la spiritualité vincentienne.

L’après-midi, le p. Mavric s’adresse aux séminaristes et aux jeunes de la congrégation. Le symposium se conclu le 15 octobre par la messe dominicale dans la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs où 560 prêtres sont présents. Une procession sera ensuite organisée affichant les couleurs des 154 pays où la Famille vincentienne est présente.

Un festival de courts-métrages « Finding Vince 400 » est également organisé à Castel Gandolfo du 18 au 21 octobre. Seront projetés des films autour de l’oeuvre et de la personnalité de saint Vincent de Paul.

Article tiré de Zénith du 13 octobre

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :