Steven Kalmin pdg de Glencore, membre du conseil d’administration de Katanga Mining

Steven Kalmin pdg de Glencore, membre du conseil d’administration de Katanga Mining

GLENCORE PLC BAAR, nomme trois nouveaux membres du conseil d’administration dont son PDG STEVEN KALMIN dans sa filiale congolaise Katanga MINING après

Le président sud-africain a foulé le sol congolais
La Rencontre Mondiale des Familles 2018 a été ouverte le mardi 21 août à Dublin
Maika Munan réagit : « Je suis propriétaire d’une part sociale de la SOCODA »

GLENCORE PLC BAAR, nomme trois nouveaux membres du conseil d’administration dont son PDG STEVEN KALMIN dans sa filiale congolaise Katanga MINING après audit interne.

Industrie du cuivre

Industrie du cuivre

Dans un communiqué publié lundi 20 novembre dernier sur son site, GLENCORE a procédé à l’audit de sa filiale KATANGA MINING menée avec l’assistance d’un cabinet d’audit internationale et d’un conseil juridique canadien. L’audit a révélé des pratiques contraires à la politique de gouvernance de la filiale. Ces pratiques sont dues principalement du fait de certains agents et directeurs de ladite filiale.

De la suite de cet audit, la société s’est engagée à renforcer le contrôle au sein de son département  du cuivre. A cet effet, trois nouveaux membres du Conseil d’administration à savoir Steve Kalmin Directeur Financier du Glencore; Mike Ciricillo, qui fait partie de la branche du cuivre et Tony Moser, membre du département des finances ont été nommé en remplacement des directeurs démissionnaires dont Mr Aristotelis « Telis » Mistakidis    

De même la société affirme que la Commission des Valeurs Mobilières de l’Ontario a ouvert des enquêtes pour vérifier l’exactitude des rapports financiers faite par KATANGA MINING. Déjà les nominations des nouveaux membres du conseil d’administration ont été prises dans l’optique de mettre en œuvre toutes les recommandations issues de l’audit.

GLENCORE et KATANGA MINING, maison mère et filiale

Katanga Mining, est inscrite à la Bourse de Toronto, est l’un des deux grands projets de cuivre exploités par Glencore au Congo. Glencore détient environ 86% des parts qu’elle a acquises grâce à la fusion de Katanga et de Nikanor, cotée à Londres.

Les actions de Katanga Mining Limited  ont chuté de plus de 26% au cours des trois dernières séances après cette annonce. Néanmoins Glencore tient indiquer qu’aucune modification ne sera faite sur ses précédentes publications notamment sur le chiffre d’affaire.

Kamwanga Tshiamala

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :