Sénatoriales: Foisonnement d’affiches à l’Assemblée provinciale de Kinshasa

Sénatoriales: Foisonnement d’affiches à l’Assemblée provinciale de Kinshasa

L'Assemblée provinciale de Kinshasa a vécu jusqu'à hier 13 mars 2019, un spectacle inhabituel de foisonnement d'affiches vantant les mérites des uns e

Assemblée provinciale de Kinshasa : Gaspard Nkituasisa succède à Roger Nsingi
Les langues commencent à se délier sur les décaissements des fonds en rapport avec les immondices à Kinshasa
COMMUNIQUE DE PRESSE A L’ISSUE DE LA REUNION DE L’ASSEMBLEE EPISCOPALE PROVINCIALE DE KISANGANI (ASSEPKIS), DU 05 AU 07 MARS 2019

L’Assemblée provinciale de Kinshasa a vécu jusqu’à hier 13 mars 2019, un spectacle inhabituel de foisonnement d’affiches vantant les mérites des uns et des autres candidats sénateurs. Si la plupart d’affiches montrent des acteurs politiques d’autres proviennent simplement de la société civile.

Faible nombre de candidats présents sur les affiches

Le foisonnement d’affiches, banderoles et autres pancartes ne fait pas illusion. Les observateurs les plus attentifs ont vite fait de constater que sur les 145 candidats répertoriés par la Ceni, Commission électorale nationale indépendante, à peine une trentaine de noms apparait sur les affiches des murs de l’assemblée provinciale kinoise. Si le grand nombre d’affiches montre des acteurs politiques, peu d’entre eux arborent les noms de leurs partis politiques. Les candidats de l’ancienne majorité n’ont pas repris sur leurs banderoles le sigle FCC. Ils ont plutôt étalé leurs compétences d’après les postes occupés précédemment. Certains d’entre eux sont des fils et filles de grands acteurs politiques connus du pays.

Des acteurs de la société civile montent au créneau

Une catégorie particulière de nouveaux acteurs a pointé du nez à ces élections sénatoriales de Kinshasa. Venus des horizons divers, ils sont promoteurs d’établissements scolaires ou d’université, pasteurs d’Églises de réveil, chefs d’entreprise, et quelques syndicalistes en vue. Des candidats avec handicap ont aussi déposé leurs candidatures. Toutefois très peu de femmes ont monté des affiches pour soutenir leurs ambitions. Une ancienne boursière du Japon veut apporter la manière de gérer à la nipponne.

Quid des critères de choix des députés provinciaux électeurs en puissance des sénateurs?

La grande question que se posent des observateurs, des Kinois venus en curieux à l’Assemblée provinciale est le comportement futur de la cinquantaine de députés kinois, électeurs des Huit sénateurs concédé à la ville capitale. La crainte est vive chez les nombreux militants venus en grand nombre accompagner leurs candidats. Quelques sympathisants d’un promoteur d’université espèrent que la corruption ne va pas fausser les résultats. Jean, Josué et Myriam, militants de choc pour un candidat de leur goût, ont cependant affirmé leur confiance au résultat des élections à la presse confessionnelle. Cette attitude de confiance des partisans des candidats tranche avec la suspicion de quelques candidats sénateurs qui ont quitté la course au sénat. Verdict, ce vendredi 15 mars 2019.

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :