Sauf Imprévu, le « Mémorial Papa Wemba » sera inauguré au village Molokaï ce 24 avril 2018

Sauf Imprévu, le « Mémorial Papa Wemba » sera inauguré au village Molokaï ce 24 avril 2018

Mort sur scène le 24 avril 2016 au festival des musiques urbaines d’Anoumabo à Abidjan, en Côte d’Ivoire, à l’âge de 66 ans, Papa Wemba va totaliser d

Bientôt le trophée King Kester Emeneya
17ème édition du Concours de Saut International, un grand événement pour ce mois de novembre à Kinshasa
Après les hommages lui rendus par la nation, le poète Simaro Lutumba se repose éternellement à Nécropole

Mort sur scène le 24 avril 2016 au festival des musiques urbaines d’Anoumabo à Abidjan, en Côte d’Ivoire, à l’âge de 66 ans, Papa Wemba va totaliser deux ans ce 24 avril 2018 dans l’au-delà. A l’occasion des activités marquant la deuxième année de sa disparition, les autorités congolaises, tant urbaines que nationales, ont décidé de lui ériger un monument commémoratif.

Papa Wemba sur scène

C’est le fruit des démarches menées par la famille biologique et les proches du défunt que les autorités urbaines ont décidé d’ériger le « Mémorial Papa Wemba » au village Molokaï, sur l’avenue Kanda-Kanda à Matonge, qui sera inauguré ce 24 avril, sauf imprévu.

On doit féliciter la veuve Marie Rose Luzolo, mieux connue sous l’appellation de Mère Amazone, qui a beaucoup investi dans les démarches auprès des autorités congolaises, notamment son audience le 12 avril dernier avec le premier ministre Bruno Tshibala.

Autres démarches liées au défunt chanteur Papa Wemba, c’est l’organisation de la cérémonie de vernissage et de présentation du livre intitulé « Papa Wemba sur le trône de la rumba ». Selon la famille de l’artiste, ladite cérémonie doit être présidée par le ministre de la Culture et des Arts, Astrid Madiya.

Ce livre de 618 pages illustrées, est écrit par Manda Tchebwa et son frère Foshino Ntumba Mukundulu. Il est préfacé par le ministre des médias Lambert Mende Omalanga et postfacé par Patrick Mougiama Daouda, professeur à l’université Omar Bongo de Libreville. Produit depuis février dernier par le Centre International de Civilisation Bantu (CICIBA), l’ouvrage est destiné à mieux renseigner sur la profession et la vie sociale de l’artiste-musicien Shungu Wembadio.

Gel Boumbe 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :