Renvoi immédiat des auteurs onusiens de viols mais instauration d’un système de suivi et d’accompagnement

Renvoi immédiat des auteurs onusiens de viols mais instauration d’un système de suivi et d’accompagnement

Mme Adama Ndao Chef de l’équipe de Conduite et Discipline de la MONUSCO a répondu à la préoccupation des professionnels de médias en réaction au renvo

La Monusco demeure active sur les questions sécuritaires dans l’Est et le Nord de la RDC
Mme Zerrougui reconnait avoir travaillé avec Mme Jeanine Mabunda
« Mon Village natal » Programme de réduction de la violence communautaire à Kananga

Mme Adama Ndao Chef de l’équipe de Conduite et Discipline de la MONUSCO a répondu à la préoccupation des professionnels de médias en réaction au renvoi immédiat des auteurs de viols quelconques. « Cela, déplorent les journalistes, empêche quelques fois, l’auteur et la victime qui n’ont pas de possibilités d’avoir une confrontation pour bien élucider le cas »

.

Jeune fille violée

Jeune fille violée

Mme Adama Ndao, responsable onusienne pour la tolérance zéro au sein de la MONUSCO a reconnu que le renvoi est la règle. « Mais la différence, souligne-t-elle, c’est qu’on ne peut pas rapatrier une personne tant que l’enquête n’est pas complète ; tant que la présence de la personne est encore nécessaire pour l’enquête, cette personne reste à l’intérieur de la Mission. C’est cela la règle et c’est ce qu’on applique. Maintenant pour tous les cas, je comprends effectivement un peu ce que vous êtes en train d’évoquer, pour toutes les victimes qui parfois ont déjà commencé une négociation avec la personne mise en cause et parfois la personne est rapatriée, et elle se retrouve parfois sans contact.

Mme Adama Ndao a signalé que depuis peu, la Monusco a mis en place, c’est un système de suivi et d’accompagnement. Elle a expliqué : « c’est ce que j’ai évoqué tantôt avec toutes ces victimes que maintenant on connaît, on a les contacts, c’est pourquoi il y a beaucoup d’éducation qui se fait et également avec l’appui de nos plateformes communautaires, elles nous aident beaucoup à assister, à suivre ces victimes et pouvoir remonter les informations dès que nécessaire ».

Des numéros verts pour les victimes d’abus sexuels des agents de la Monusco

Mme la Porte-parole de la MONUSCO, Florence Marchal, a signalé é en complément à ce qu’a dit le chef équipe pays Adama que la MONUSCO a mis en place des numéros de téléphone pour signaler des allégations, des cas pour répondre à cette problématique. Les numéros sont les suivants : il y a le 081 890 77 44, et le 099 705 8 000. Ce sont des numéros auxquels les personnes qui veulent signaler des allégations peuvent appeler.

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 1
%d blogueurs aiment cette page :