Rentrée académique à Goma, poches de grogne à Kinshasa

Le ministre Steve Mbikayi de l’Enseignement supérieur et universitaire a annoncé, sur son compte Tweeter, la rentrée académique ce lundi 16 octobre 20

Appel de la CENCO aux élections inclusives et apaisées
Contre vents et marrées, la 4 ème édition de Fickin a vécu…
La 5ème édition des « Cafés Genre » recommande des meilleures politiques pour l’amélioration de la situation des femmes

Le ministre Steve Mbikayi de l’Enseignement supérieur et universitaire a annoncé, sur son compte Tweeter, la rentrée académique ce lundi 16 octobre 2017 à Goma, chef-lieu de la province du Nord Kivu.

Steve Mbikayi Ministre ESU

Steve Mbikayi Ministre ESU

Pour une bonne rentrée académique en 2017, le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire se base sur la signature d’un protocole d’accord signé entre les différents syndicats d’enseignants et professeurs d’universités.

Le protocole d’accord signé avec les professeurs a levé quelques obstacles dont le plus grand a été l’ajustement du salaire du corps professoral. Selon le ministre, les professeurs ont accepté un réajustement échelonné jusqu’en janvier 2018. Le trop perçu pour les voitures achetées à crédit par les professeurs doit être rendu. Le statut des enseignants et autres membres du corps scientifique et administratif non régularisé doit être arrangé. Fort de cet accord, le ministre est confiant pour une rentrée académique paisible.

Poches de grogne à Kinshasa

La grogne persiste à Kinshasa. Le personnel académique de l’Université de Kinshasa, UNIKIN, et de l’Université pédagogique nationale, UPN, n’ont pas déclaré la fin de leurs grèves. Cette dernière a annoncé le report du passage des examens de deuxième session le lundi 12 octobre dernier sans fixer une autre date. Néanmoins, quelques universités et instituts supérieurs de Kinshasa ont pu réaliser les deux sessions d’examens.

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :