Rencontre de conteurs et griots au Festival de l’art de la parole

Rencontre de conteurs et griots au Festival de l’art de la parole

L’Institut français de Kinshasa et la Compagnie Tam-Tam Théâtre invitent les Kinois amateurs passionnés de l’art en général et en particulier de l’art

Le bureau de la CPI à Kinshasa a lancé une exposition-photo à l’occasion du 20ème anniversaire du Statut de Rome
Contre vents et marrées, la 4 ème édition de Fickin a vécu…
L’Institut français de Kinshasa fait de la culture littéraire dans les milieux de la jeunesse une de ses priorités

L’Institut français de Kinshasa et la Compagnie Tam-Tam Théâtre invitent les Kinois amateurs passionnés de l’art en général et en particulier de l’art de la parole à une semaine en folie du lundi 11 au vendredi 15 décembre 2017 dans deux sites de Kinshasa, l’Institut français et le Centre Wallonie Bruxelles. L’appel a été lancé ce jeudi 7 décembre 2017 lors de la conférence de presse organisée à l’IF de Kinshasa.

Festival Paroles

festival paroles

Les productions du Festival ‘Rencontre de Conteurs et Griots’, veulent selon les organisateurs, sauvegarder, développer et surtout promouvoir la culture des arts de la parole sur le plan national et international. De nombreux spectacles pour tous les âges vont être proposés par des acteurs de la RDC, une douzaine, et trois venus du Togo, du Cameroun et du Congo Brazzaville. Un Français, le conteur Nicolas Bonneau, est l’invité du Festival. Ils vont partager leurs histoires aux spectateurs. Le jour inaugural est consacré à la prestation d’Alassane Sidibé du Togo le lundi 11 septembre 2017 tandis que la clôture sera une rencontre de slam et de musique le vendredi 15 décembre 2017 avec des acteurs qui vont mêler musique et poésie.

Spectacles en journée et en soirée avec des artistes et des ateliers de formation pour jeunes conteurs

Les mardi 12 et mercredi 13 décembre 2017 sont prévus des spectacles jeune-public à l’attention des scolaires de 10 à 13h tandis que des marathons du conte seront proposés à un public adulte à partir de 18 heures. Sur une même scène, plusieurs conteurs vont se succéder. Durant 20 minutes, chaque conteur doit transporter l’assistance dans l’illusion, l’irrél, la fiction et le naturel à travers de nombreuses thématiques pour le plaisir des petits et des grands.

Le jeudi un spectacle haut en couleur va offrir aux spectateurs du jour la projection du film sur le combat du siècle entre Ali et Foreman à Kinshasa avec la voix off de Nicolas Bonneau.

Tout au long de la semaine, de nombreux ateliers vont être organisés aux conteurs programmés dans le festival et aux autres en vue d’améliorer leurs connaissances et leur technique de cet art délicat et passionnant. Sont programmés entre autres le travail sur le conte contemporain, le travail sur la voix, la maîtrise du souffle et la posture ainsi que la formation technique. Ils vont être formés à l’utilisation de la lumière, du son, des outils multimédias et montage.

Rombaut Kamwanga

.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :