RDC – Zimbabwe 4-0, les têtes de Congolais troublées de calculs

RDC – Zimbabwe 4-0, les têtes de Congolais troublées de calculs

Une belle victoire décrochée par la RDC face au Zimbabwe le dimanche 30 juin (4-0) lors du troisième et dernier match de poule dans le groupe A, la po

Arsène Wenger  nommé directeur du développement du football mondial de la Fifa
Cédric Bakambu : « Ibenge n’est plus l’homme de la situation »
JO-2018 de Pyeongchang, les Corées du Sud et du Nord fument le calumet de la paix

Une belle victoire décrochée par la RDC face au Zimbabwe le dimanche 30 juin (4-0) lors du troisième et dernier match de poule dans le groupe A, la population congolaise se livre à de calculs pour tenter voir, comment Ibenge et ses poulains pourraient être récupérés parmi les 4 meilleurs  en huitièmes de finale. Les Congolais ont inscrits leurs premiers points du tournoi et à part le Mali qui a réussi à marquer 4 à 1 devant la Mauritanie dans le Groupe E, jusque-là, la RDC est l’unique à marquer 4 buts sans encaisser au cours d’un match pour cette phase  de groupes qui termine mardi soir. Exploit, les Léopards soignent leur différence de buts.

La joie d’une victoire trop attendue

Au pays, à chaque fois qu’un but est marqué par les Léopards, c’est tout le monde qui criait comme un seul homme : woooh ! Kinshasa qui était chagriné pour les résultats de deux journées précédentes a été dans l’euphorie de joie. Cette belle victoire acquise au terme d’un match ils ont été très efficaces et réalistes alors que depuis le début du tournoi, tout leur semblait difficile a remis le sélectionneur Florent Ibenge sur l’orbite de cette finale de la Can 2019. Chose aussi à signaler est qu’au Caire, La RDC et le Zimbabwe sont logés dans un même hôtel.

Comme l’a dit nos confrères de la Rfi, pour l’ouverture du score, « ils n’ont même pas eu besoin de forcer leur talent, le gardien zimbabwéen s’est chargé de les mettre surs de bons rails ». Mais en réalité, les Léopards ont forcé pour arriver à assiéger la défense et la cage gardée par Chipezeze pour l’apeurer. Ce premier but est obtenu à la quatrième minute, grâce à un coup franc provoqué par le capitaine Youssouf Mulumbu, Jacques Maghoma cadre sa tentative, le gardien Chipezeze commet une faute de main et permet à Bolingi, à l’affût, de marquer de près de la tête.

L’exploit des Léopards devant les Zimbabwéens

Bien que menés par leurs adversaires congolais, les Warriors dominent sans être menaçants et c’était une occasion pour les Léopards qui se montraient encore et toujours dangereux à prendre le dessus.

Sur une ouverture d’Issama, Bakambu, s’en va défier Chipezeze et marque d’un extérieur du droit en force le deuxième but qui met le Zimbabwe K.O  dans les 45 premières minutes et voit la qualification s’éloigner. Avant la pause, une énorme occasion de Munetsi offerte à Chadrack Akolo qui a raté inexplicablement la balle écarte le 3e but des poulains d’Ibenge.

En seconde période, les Léopards n’ont pas lâché l’accélérateur pour monter en toute vitesse la colline où ils réussiront à planter un troisième jalon à la 63e minute, grâce encore à Bakambu qui transforme un penalty après une faute sur lui de Chipezeze. Le K.O. est confirmé ! A la 77e minute, sur une frappe de Meshack, le gardien zimbabwéen relâche le ballon dans les pieds d’Assombalonga qui marque le 4e but, le dernier de la rencontre. Avec ce score de 4-0, les Léopards occupent la 3e place avec 3 points devant le Zimbabwe, 1 point, derrière l’Ouganda, 4 points et l’Egypte 9 points. L’Egypte et l’Ouganda étant qualifiés en huitième de finale, la RDC sera fixée de son sort le mardi 3 juillet à la clôture des matches des groupes C, D, E, F. Prudence oblige, les valises sont déjà préparés.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :