RDC Quinze jours de sensibilisation des familles sur le changement climatique

RDC Quinze jours de sensibilisation des familles sur le changement climatique

Le 15 mai  de chaque année les nations célèbrent la journée internationale des familles. La  ministre du Genre Famille et enfant, Chantal Safu pour ce

Des étudiantes de l’Ifasic regroupées en Jeune fille en action lancent « JEFIA MAG »
Le PNUD avec l’ISAM célèbrent la journée internationale pour l’élimination de la pauvreté
Le 4ème sommet du protocole de la SADEC pour le genre et le développement s’est tenu à Kinshasa

Le 15 mai  de chaque année les nations célèbrent la journée internationale des familles. La  ministre du Genre Famille et enfant, Chantal Safu pour cette occasion a lancé un programme de sensibilisation des familles sur 15 jours sur toute l’étendue du pays. Le thème retenu au niveau international est « Famille et action pour le climat », sur le plan national en RDC on réfléchi sur « Familles congolaises, face aux changements climatiques, quelles sont les mesures à prendre ? »

C’est dans la salle Marie-Ange Lukiana du ministère du genre et famille que la cérémonie du lancement a été organisée.

Des familles engagées dans l’attention au changement climat  pour une vie de qualité

Par rapport au thème tant national qu’international Maurice Kale, étudiant à l’Université Catholique du Congo, UCC dit qu’associer le problème du changement climatique et la famille est une bonne chose car l’éducation commence en famille. Selon lui, si les familles s’y impliquent, à travers les bonnes habitudes de gestion de déchets, de reboisement, etc. la société congolaise va enfin créer une  vie de qualité. « il faut apprendre aux enfants déjà en famille comment planter un arbre et l’entretenir, comment balayer le devant de sa parcelle, etc. » note cet étudiant.

Mieux faire connaître les difficultés des familles congolaises

Selon  un professionnel de média, la célébration de la journée du 15 mai est très important car en Rdc les familles connaissent des difficultés des plusieurs ordres. « Elles sont confronté à des défis matériels insurmontables d’où il est difficile pour elles de se construire. La pauvreté et la précarité ne permettent pas la croissance intellectuelle des enfants dans les familles pauvres ».

Pour ce père de famille la célébration de cette Journée internationale des familles est une occasion de mieux faire comprendre les problèmes que connaissent les familles et stimuler les initiatives appropriées auprès des autorités.

Il faut avouer que cette célébration est peu connue du la majorité de la population congolaise en générale et kinoise en particulier.

Des familles portées régulièrement à l’attention du monde

Proclamée par l’ONU en 1993, la journée Internationale des familles a vu le jour dans le but d’attirer l’attention des décideurs internationaux et du grand public sur les problèmes et les besoins de la famille ainsi que les moyens efficaces d’y faire face. Depuis lors, tous les ans à cette date se tiennent des programmes de TV et radio, des conférences et autres contenus médiatiques qui mettent en lumière les questions qui touchent les familles.

Pétronelle Lusamba

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :