RDC : Le ministre des Finances José Sele confirme l’appui budgétaire d’un milliard USD non remboursable pour 2020

RDC : Le ministre des Finances José Sele confirme l’appui budgétaire d’un milliard USD non remboursable pour 2020

Dans une interview à Top Congo FM, le vendredi 4 octobre, le ministre des Finances, José Sele Yalaghuli a confirmé que la RDC vient de bénéficier d’un

L’ancien PDG de Nissan, Carlos Ghosn, de nouveau arrêté au Japon
C’est quoi un « Saut-de-mouton »
L’ODEP rappelle Félix Tshisekedi au respect de la ligne budgétaire

Dans une interview à Top Congo FM, le vendredi 4 octobre, le ministre des Finances, José Sele Yalaghuli a confirmé que la RDC vient de bénéficier d’un don, non remboursable, d’un montant de 1 milliard de dollars américains  décaissables en deux tranches pour l’exercice 2020. L’octroi de cet appui budgétaire au titre de don, montre que les objectifs de la visite du Chef de l’Etat en Belgique mais surtout aux Etats-Unis, à la Banque Mondiale et au Fonds monétaire international (FMI) ont été atteints.

José Sele Yalaghuli, ministre des Finances de Félix Tshisekedi

Il précise par la même occasion qu’une partie de ce don est pour financer la gratuité de l’éducation et une autre pour financer le début de la couverture santé universelle décrétée par le Président de la République.

José Sele Yalaghuli note que c’est depuis 2012 que la RDC était en rupture de programme formel avec le FMI et malgré la stabilité du cadre macroéconomique, l’économie était restée faible.  Mais depuis que le Président de la République a levé l’option de conclure un programme formel avec le FMI, l’institution financière travaille avec la RDC et les discussions évoluent bien. Elles portent principalement sur les conditions préalables à la réalisation d’un programme.

« Il ne faut pas dire que le pays n’était plus en contact avec le Fonds, non. On n’avait pas de programme mais au titre de ce qu’on appelle le chapitre 4 pour la consultation, le Fonds monétaire international effectuait des missions pour voir l’évolution du cadre macroéconomique au pays », a-t-il dit.

Le ministre des Finances congolais prévoit que maintenant, il est question de discuter en vue d’un programme formel basé sur des critères, des repères structurels qui seront suivis et en corollaire, il y aura des appuis budgétaires ou des appuis à la balance des paiements, qui seront consentis par le FMI dont la nouvelle directrice générale Kristalina Georgieva est ouverte à toute discussion.

José Sele Yalaghuli reconnait qu’il y a des conditions qui sont en cours de discussion avec le ministère des finances. Mais ces conditions seront réduites progressivement et pour le moment, les discussions sont essentiellement sur celles à caractère économique ».

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :