RD Congo-mois missionnaire : Le Père Godefroid Manunga invite les diocèses à intensifier la connaissance des OPM

RD Congo-mois missionnaire : Le Père Godefroid Manunga invite les diocèses à intensifier la connaissance des OPM

Sous le thème « Baptisés et envoyés : l’Église du Christ en mission dans le monde », le mois missionnaire extraordinaire a été ouvert le 1er octobre 2

Cholera à Kinshasa et suspicion au Kasaï
Le Rassop prêt à vider Kabila de ses substances du Chef de l’Etat
RDC : La délégation du Conseil de Sécurité a jugé nécessaire la « mise en œuvre effective, rapide et de bonne foi de l’Accord de la Saint-Sylvestre »

Sous le thème « Baptisés et envoyés : l’Église du Christ en mission dans le monde », le mois missionnaire extraordinaire a été ouvert le 1er octobre 2019, en la fête de sainte Thérèse de Lisieux, patronne des missions, dans les 47 diocèses de l’Eglise-famille de Dieu qui est en RD Congo.

Père Godefroid Manunga (SVD), Directeur national des OPM RDC

A cette occasion, le révérend père Godefroid Manunga de la Société du Verbe du Vin (SVD) et Directeur national des Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) en RDC, a accordé une interview aux médias de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO).

Dans cette interview exclusive, le Père Manunga a fait un état de lieux de la situation des OPM en RD Congo, ses problèmes et perspectives d’avenir. Avant d’inviter les diocèses de l’Eglise congolaise à intensifier la connaissance des œuvres pontificales missionnaires à toutes les catégories des chrétiens.

Brève historique du mois d’octobre dédié à la mission universelle

Le directeur national des OPM en RDC a commencé son speech par faire un petit rappel historique du mois d’octobre dédié à la mission universelle en précisant que « depuis 1926, l’Eglise catholique romaine célèbre le mois d’octobre comme mois de la Mission et aussi mois du Rosaire. C’est la tradition que nous consacrons une journée mondiale de mission, l’avant dernier dimanche du mois d’octobre mais on peut aussi consacrer tout le mois d’octobre à la mission universelle ».

Nous fêtons donc cette année, la 93ème journée mondiale de la mission. La célébration de la mission universelle a été déclarée cette année par le Pape François d’« extraordinaire ». Cela, explique le père Manunga à cause du centenaire de la première lettre apostolique du Pape Benoît VX, qui le 30 novembre 1919 avait publié « Maximum Illud ».

Dans cette lettre apostolique, poursuit le père Manunga, «  le Pape Benoît XV parle clairement de la mission, il dit que la mission n’est pas à confondre avec la colonisation. Le Pape a beaucoup parlé de la promotion du clergé local(le clergé diocésain) dans cette lettre apostolique mais aussi de la formation qu’on doit assurer au prêtre diocésain de l’Afrique, d’Asie tout comme on le fait pour le prêtre de l’Europe ».

Ainsi dit, « pour bien célébrer le centenaire de cette lettre apostolique, le Pape a demandé que cette année, la célébration du mois missionnaire soit spéciale et différente des autres années. Il a ensuite donné des lignes fondamentales qu’il faut suivre pour faire de ce mois un extraordinaire, entre autres, aider les chrétiens à faire une expérience personnelle de Jésus Christ, approfondir la vie des Saints martyrs et missionnaires dans l’Eglise et donner les offrandes missionnaires », a ajouté le directeur national des OPM.

Les diocèses de la RDC invités à intensifier la connaissance des OPM aux chrétiens

Rév. Père Godefroid Manunga et Mgr Bodika, évêque de Kikwit lors d’une plénière de la CENCO à Kinshasa

Le père Godefroid Manunga en a profité de cette occasion pour inviter les évêques ainsi que les directeurs diocésains des OPM à intensifier ou approfondir la connaissance des œuvres pontificales missionnaires aux chrétiens en ces mots : « Ce qui fera l’extraordinarité de ce mois missionnaire dans notre Eglise locale, ce que les diocèses doivent intensifier la connaissance des OPM au-delà de la propagation de la foi et l’enfance missionnaire qui sont mieux connues aujourd’hui. Ils doivent aider les chrétiens à faire une évaluation de la connaissance des OPM (qu’est-ce que les OPM ?). Et il faudrait que les chrétiens dans les églises locales fassent une sorte d’examen de conscience, d’évaluation pour devenir plus conscients du baptême reçu et aussi de la participation de chacun d’eux à la mission de l’Eglise », a laissé entendre le père Manunga.

Au demeurant, le père Manunga a affirmé que pour mieux vivre le mois de la mission en RDC, il a été demandé aux évêques et responsables diocésains des OPM « l’organisation des activités notamment des conférences pour faire réfléchir les gens sur l’histoire de l’évangélisation de leurs diocèses, la quête des offrandes et des prières pour toutes les catégories des chrétiens ».

« En RDC, la première semaine du mois missionnaire est consacrée aux prières pour l’enfance missionnaire, la deuxième pour les séminaristes (petits et grands), la troisième pour ceux qui sont en train d’annoncer l’évangile sur terrain, c’est-à-dire les missionnaires (les prêtres, religieux, religieuses, les laïcs), tous ceux qui sont partis et ceux qui sont restés et la quatrième semaine pour clôturer, il y aura des pèlerinages dans des lieux saints reconnus par les églises locales », a-t-il renchérit.

L’Eglise congolaise, un modèle Africain de fonds humanitaires de solidarité

Le directeur national des OPM en RDC a aussi révélé durant cet entretien les efforts qu’a fournis l’Eglise de la RDC cette dernière décennie dans la contribution des OPM et de fonds humanitaires de solidarité, la classant d’ailleurs en deuxième position en Afrique, après le Nigéria.

A en croire le père Munanga « En 2017 par exemple, l’enfance missionnaire à travers les 47 diocèses a récolté 138.000 dollars américains comme offrandes et une grande partie de cette somme a été envoyée aux enfants de l’Inde, Malawi et Mozambi ».

Il est à noter que le père Godefroid Manunga a été nommé à cette fonction par le Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, en date du 20 septembre 2011, succédant ainsi à Mgr Vincent de Paul Kwanga, actuel évêque de Manono dans la province de Tanganyika au Sud-Est de la RDC et Mgr Godefroid Mukengo Wa Kalond, archevêque émérite de Kananga au Centre.

Junior Kitambala

 

 

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :