RD Congo : L’engagement missionnaire de l’Eglise à travers le Comité Laïc de Coordination au cœur d’une conférence-débat

RD Congo : L’engagement missionnaire de l’Eglise à travers le Comité Laïc de Coordination au cœur d’une conférence-débat

En vue de bien célébrer le mois missionnaire extraordinaire ouvert le 1er Octobre dernier, le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire (CI

Les élèves du Lycée Mpiko de Lemba formées sur la non-violence active et évangélique par Pax Christi International.
Les élèves du collège Saint Esprit instruits sur la non-violence active
Pax Christi International forme des formateurs à la non violence active et entrepreneuriat des jeunes de la région des grands lacs.

Affiche d’annonce de la conférence-débat sur l’engagement missionnaire de l’Eglise du 18 octobre prochain

En vue de bien célébrer le mois missionnaire extraordinaire ouvert le 1er Octobre dernier, le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire (CIAM) de la Congrégation des Missionnaires de Scheut, projette une conférence-débat le vendredi 18 octobre prochain à la salle de conférence de la Paroisse Saint Joseph au quartier Matonge à Kinshasa.

Sur le thème de « L’Eglise au milieu du village : Perspectives missionnaires », ladite conférence-débat interviendra un jour avant la croisade contre l’impunité et l’impuissance de la justice, lancée par le Comité Laïc de Coordination (CLC), ce mouvement des laïcs catholiques de l’archidiocèse de Kinshasa et une figure de proue des manifestations contre les velléités de l’ex président Joseph Kabila de briguer un troisième mandat en décembre 2018, devenu aujourd’hui, un véritable vigile de la bonne gouvernance et de démocratie en RD Congo.

A en croire les organisateurs de ces assises, il sera question d’une compréhension contextualisée du thème de ce mois missionnaire extraordinaire, mais aussi et surtout, une évaluation de l’engagement missionnaire de l’Eglise à travers le CLC. Plusieurs intervenants sont annoncés notamment le professeur Isidore Ndaywel, historien de renom et modérateur du CLC, et le Révérend père Mpayembe (SVP), professeur des missiologies.

Pour rappel, la Congrégation des missionnaires de Scheut à travers le CIAM, peut être considéré aujourd’hui comme le géniteur par excellence du CLC. En effet, quelques mois après le célèbre message de la 54e Assemblée plénière ordinaire des évêques de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) de juin 2017 : « Le pays va très mal. Débout Congolais », le CIAM avait initié une série de conférences sur l’appropriation dudit message par les laïcs catholiques, conférences auxquelles avaient pris part plusieurs ténors du CLC.

C’est à l’issue de ces échanges fructueux et sensibilisations que le CLC verra les jours et initia sans tarder des manifestations sur l’ensemble du pays, pour exiger le respect intégral de l’accord de la Saint Sylvestre.

Junior Kitambala

 

 

 

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :