RD Congo : Le Cardinal Fridolin Ambongo accueilli en liesse à Kinshasa

RD Congo : Le Cardinal Fridolin Ambongo accueilli en liesse à Kinshasa

Créé Cardinal lors du consistoire du 05 octobre dernier à Rome, Mgr Fridolin Ambongo, Archevêque de Kinshasa a regagné la République Démocratique

Archidiocèse de Kinshasa : La Commission des jeunes lance le premier festival Cardinal Fridolin Ambongo
 Vatican : Deux Archevêques congolais parmi les participants au synode sur l’Amazonie
Kinshasa : Mgr Fridolin Ambongo inaugure son cardinalat en exprimant sa proximité aux pauvres et aux plus petits

Cardinal Ambongo saluant les foules venues l’accueillir

Créé Cardinal lors du consistoire du 05 octobre dernier à Rome, Mgr Fridolin Ambongo, Archevêque de Kinshasa a regagné la République Démocratique du Congo (RDC), le jeudi 31 octobre 2019 par l’aéroport international de Ndjili, paré de ses signes cardinalices.

De l’aéroport international de Ndjili, passant par le boulevard Lumumba jusqu’à la cathédrale Notre-Dame du Congo, le cortège du 4ème Cardinal de l’Eglise-famille de Dieu en RD Congo a fait face à des foules immenses des fidèles catholiques et autres personnes de bonne volonté, venus des différents coins de la RDC et des paroisses de Kinshasa, lui saluer et lui présenter leurs félicitations.

Après près de deux heures de route, le cortège du nouveau Cardinal  de la RDC était arrivé à la cathédrale Notre-Dame du Congo où ce dernier est allé s’incliner devant les tombes de ses deux prédécesseurs, à savoir : les cardinaux Joseph-Albert Malula(1969-1989) et Frédéric Etsou Nzabi Bamungwabi (1991-2007).

Cardinal Fridolin Ambongo, un choix hors tradition du siège métropolitain de Kinshasa

Son Éminence Cardinal Fridolin Ambongo à la Cathédrale Notre-Dame du Congo

Dans son mot d’accueil, l’abbé François Luyeye, modérateur du presbyterium de Kinshasa a, d’une part, félicité et souhaité la bienvenue au Cardinal Fridolin Ambongo. Et, d’autre part, rappelé à l’assistance que le choix du Saint Père le Pape François sur Mgr Ambongo comme 4ème Cardinal de la RD Congo était une récompense personnelle en ces termes : « Nous sommes convaincus que le choix porté par le Saint Père sur vous ne relève pas d’une tradition qui serait liée au siège métropolitain de Kinshasa », a-t-il déclaré, avant d’ajouter : « En vous élevant à la distinction du cardinalat, c’est votre personne que le Pape François a voulu honorer. Vos prises de position lucides et déterminées comme Vice-Président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) et votre engagement pour la justice et la paix pour notre pays, ne sont certainement pas étranger à ce choix ».

Poursuivant son mot, le modérateur du presbyterium de Kinshasa a aussi loué la présence à Rome lors de la consécration du Cardinal Ambongo des représentants légaux des communautés Protestantes, Salutistes et Musulmanes et une brochette des hommes politiques congolais, toute tendance confondue : « C’est le témoignage de l’Eglise qui rassemble, le témoignage de l’Eglise au milieu du village ».

Avant la bénédiction finale, son Eminence Fridolin Cardinal Ambongo Besungu a remercié de tout cœur le peuple congolais qui, depuis l’annonce de son élévation à la dignité cardinalice par le Saint Père, ne cesse de lui témoigner son amour et soutien sans faille.

Le rendez-vous a été pris pour le 17 novembre prochain au stade des Martyrs de Kinshasa à la grande messe de prémices du nouveau Cardinal. Ce dernier a promis un message fort au peuple congolais en général et aux fidèles catholiques en particulier.

Junior Kitambala

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :