RD Congo : Ebola déclarée « urgence de santé publique de portée internationale » par l’OMS

RD Congo : Ebola déclarée « urgence de santé publique de portée internationale » par l’OMS

L’Organisation Mondiale de la Santé, OMS, vient de déclarer Ebola une « Urgence » sanitaire mondiale. C’était au cours de la réunion du Comité d’u

Nomination d’un Coordonnateur spécial des Nations Unies de l’urgence sur Ebola
Ebola en RDC : un deuxième vaccin sera introduit à la mi-octobre
Le virus d’Ebola évolue dans la province du Nord Kivu
Le personnel soignant d'Ebola

Le personnel soignant d’Ebola

L’Organisation Mondiale de la Santé, OMS, vient de déclarer Ebola une « Urgence » sanitaire mondiale. C’était au cours de la réunion du Comité d’urgence convoquée par le Directeur général de l’OMS, au titre du Règlement sanitaire international (RSI) (2005) concernant la MVE, tenue mercredi 17 juillet 2019 à Genève.
L’alerte a été donnée après le décès du premier cas enregistré en ville de Goma, troisième ville de la RDC et carrefour des Grands Lac. La décision de déclarer une urgence de santé publique à portée internationale est prise par un collège d’experts de l’OMS.
Pour cela, l’Organisation mondiale de la santé prend en compte plusieurs critères au premier rang desquels le risque de propagation du virus à l’international. Dans le cas de la fièvre hémorragique Ebola, cette déclaration d’urgence sanitaire mondiale traduit donc l’inquiétude des experts de voir la maladie se propager dans d’autres pays.
Par ailleurs, la situation épidémiologique dressée le mercredi 17 juillet 2019 par le Ministère de la Santé de la RDC fait état de 1.698 décès et 717 personnes guéries, sur un total de 2.522 cas (2.428 confirmés et 94 probables).
« Sur la base de ces conseils, des rapports présentés par l’État Parties touché et des informations actuellement disponibles, le Directeur général a accepté l’évaluation du Comité et, le 17 juillet 2019, a déclaré que la flambée de maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo constitue une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI) », indique un communiqué de l’OMS.
Le Directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a remercié les membres et les conseillers du Comité pour leurs conseils et leur a demandé de réévaluer la situation dans un délai de trois mois : « Il était temps pour le monde de prendre acte de l’épidémie, mais, que les frontières de la RDC avec ses voisins restent ouvertes », a-t-il déclaré.
Dès à présent, suite à cette alerte mondiale, les 196 pays signataires du règlement sanitaire international vont devoir renforcer leur surveillance du virus Ebola à l’intérieur de leurs frontières, mais également dans leurs aéroports et ports maritimes avec des contrôles systématiques des passagers. C’est la cinquième fois depuis 2005 qu’une urgence sanitaire mondiale est lancée par l’OMS.

Junior Kitambala

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :