Rapport sur le recrutement et l’utilisation d’enfants dans les groupes armés en RDC, de 2014 à 2017

Rapport sur le recrutement et l’utilisation d’enfants dans les groupes armés en RDC, de 2014 à 2017

UNITÉ DE PROTECTION DE L'ENFANT Le rapport, « Notre force est dans notre jeunesse: Recrutement d'enfants en République démocratique du Congo 20

Onu, voies militaire ou pacifique pour instaurer la paix
Des agents de l’Etat plus auteurs de violations des droits de l’Homme que des groupes armés
Nord-Kivu : les forces négatives continuent à défier l’Etat congolais

UNITÉ DE PROTECTION DE L’ENFANT

Le rapport, « Notre force est dans notre jeunesse: Recrutement d’enfants en République démocratique du Congo 2014-2017 », a été produit par le personnel de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), plus particulièrement le Section de la protection. Les conclusions, interprétations et conclusions exprimées dans ces travaux ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Organisation des Nations Unies ou de son Secrétaire général.

Considéré comme une question de paix et de sécurité internationales par le Conseil de sécurité des Nations Unies depuis 1999, le recrutement d’enfants est inextricablement lié à la dynamique des conflits en RDC.

Il multiplie les conflits et renforce la force des groupes armés et perpétue la violence en inculquant aux jeunes recrues des récits de perte collective, de victimisation, d’injustice, de masculinité toxique et de revendications territoriales à caractère ethnique, entraînant la prochaine génération à se battre plutôt qu’étudier, construire une entreprise ou élever une famille.

Ce rapport aborde les questions personnelles et politiques en associant les témoignages d’enfants anciennement associés à des groupes armés à des analyses de données visant à documenter les résultats, ainsi que les stratégies visant à cibler les principaux auteurs du recrutement et de l’utilisation d’enfants.

Ce rapport est conçue pour guider le lecteur dans l’expérience d’un enfant dans un groupe armé.

Sa première partie met en évidence le dynamisme et l’ingéniosité des enfants et compare les tendances observées parmi les divers modes opératoires des groupes armés dans trois sections chronologiques : 1. Avant, 2. Pendant et 3. Après le recrutement.

La deuxième partie présente des profils détaillés des sept principaux groupes armés responsables du recrutement du plus grand nombre d’enfants de 2014 à 2017.

Ensemble, ses conclusions visent à doter l’ONU, le gouvernement de la RDC et d’autres acteurs des informations nécessaires pour adapter les interventions visant à mettre fin aux recrutements d’enfants en RDC, un groupe armé après l’autre.

Consulter le rapport :

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :