Publication des listes provisoires à la présidentielle, les candidats indépendants dominent

Publication des listes provisoires à la présidentielle, les candidats indépendants dominent

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a publié, ce samedi 25 août 2018, de zéro heure 24 à 1 heures 6 du matin, dans la salle Abbé Ap

La tripartite Gouvernement-CNSA-CENI relance l’identification et l’enrôlement des congolais de l’étranger
Le candidat Shekomba menace de se retirer du processus électoral si la CENI maintient la machine à voter
La machine à voter au menu des échanges entre Nangaa et les bourgmestres de Kinshasa

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a publié, ce samedi 25 août 2018, de zéro heure 24 à 1 heures 6 du matin, dans la salle Abbé Apollinaire Malu-Malu à son siège de la Gombe, les listes provisoires des candidatures déclarées recevables et irrecevables des candidats indépendants, des partis et regroupements politiques à l’élection du président de la République et à l’élection des députés nationaux, prévues le 23 décembre prochain.

Les journalistes attendent la publication des listes provisoires des candidats présidents de la République

S’agissant de l’élection du président de la République, sur un total de 25 candidatures enregistrées, 19 ont été déclarées recevables et 6 ont été déclarées irrecevables, pour non-conformité aux conditions d’éligibilité, en violation des dispositions des articles 72 de la Constitution, 9 et 10 de la loi électorale.

Pour les candidatures recevables, le tableau récapitulatif des éléments de composition du dossier physique des candidats présidents était complet selon la décision de l’Assemblée plénière de la CENI.

Il s’agit de : Kikuni Masudi (IND), Kazadi Lukonda Ngube-Ngube Pierre Honoré (FPJ), Ngoy Ilunga Wa senga Théodore (IND), Mba Maluta Joseph (IND), Tshiani Kabamba Muadiamvita Noel (IND), Mabaya Gizi Amine (ACC), Kin-Kiey Mulumba Triphon (IND), Matungulu Mbuyamu Ilankir Freddy (SYENCO), Tshisekedi Tshilombo Félix (UDPS/Tshisekedi), Shekomba Okende Alain Daniel (IND), Radjabho Tebabho Soborabo (CUC), Kamerhe Lwa Kanyiginyi Nkingi Vital (UNC), Fayulu Madidi Martin (DO), Mpunga Mbomba Yves (PFP), Mokia Mandembo Gabriel (MDCO), Masheke Ngerakueyi Sylvain Maurice (IND), Ramazani Shadary Emmanuel (IND), Luntadila Diavena Charles (IND) et Mvemba Françis (IND).

Dans cette liste des candidatures recevables, les candidats indépendants (IND) sont au nombre de dix et ceux qui sont identifiés sous les labels de partis ou regroupements politiques sont à neuf.

La publication des listes provisoires dans la salle Abbé A. Malu Malu

Quant à l’élection des députés nationaux, sur un total de 15 505 candidatures enregistrées, 15 222 ont été déclarées recevables et 283 irrecevables, en raisons de candidatures multiples et/ou non-conformes aux conditions d’éligibilité, en application des dispositions des articles 102 de la Constitution, 9, 10, 21 alinéa 1, 3 et 4 et 22 alinéa 1, point 3 de la loi électorale.

Il s’agit de : Ifoku Mputa Mpunga Marie Josée (AENC) dont la décision de l’Assemblée plénière de la Céni est motivée pour défaut de nationalité d’origine : « après avoir perdu sa nationalité d’origine, le recouvrement de cette dernière ne donne droit qu’à une nationalité d’acquisition » ; Badibanga Ntita Samy (Progressiste) se trouve dans la même situation que Ifuku ; Moka Ngolo Mpati Jean-Paul (MB), le paiement des frais de dépôt de candidature non rétractable et non confirmé par la DGRAD ; Muzito Fumutshi Adolphe (UREP), l’irrecevabilité de sa candidature par l’Assemblée plénière est d’avoir aussi joint au dossier une lettre de prise d’acte de sa suspension par le PALU. Il y a conflit d’intérêt avec le Palu qui conteste sa candidature (article 15 de la loi électorale) ; Gizenga Antoine (PALU & Alliés) est reproché de défaut de qualité du signataire des formulaires de mandat et d’investiture C5, C6, C7, et C8 ; Bemba Gombo Jean-Pierre (MLC), la décision de l’Assemblée plénière est misée sur sa condamnation par la Cour pénale internationale à 1 an de prison et au paiement de 300 000 euros pour subornation des témoins. La CENI a recouru à l’extrait du casier judiciaire produit au dossier et à l’arrêt de la CPI du 08 mars 2018.

Céni, publication des listes provisoires

Dans son communiqué de presse n° 025/CENI-RDC/18, la CENI par ses décisions n°027, 028, 029 et 030 /CENI/BUR/18 du 24 août 2018 déclarant recevables et irrecevables les listes des candidats indépendants, des partis et regroupements politiques de deux scrutins, donne droit aux contestations relatives à la validité des candidatures ainsi publiées de les porter devant la Cour constitutionnelle dans le 48h suivant la publication ou la notification de la décision, pour l’élection du président de la République et, dans un délai de 5 jours pour l’élection des députés nationaux. Cela conformément aux articles 25 et 107 de la loi électorale qui donne aussi à la Cour constitutionnelle un délai de 7 jours pour traitement des recours à l’élection du président de la République et 10 jours ouvrables, à la date de sa saisine, pour l’élection des députés nationaux.

A la réception des arrêts de la Cour constitutionnelle, la CENI rendra publiques les listes définitives le 19 septembre 2018, en application des articles 27 ter et 108 de la loi électorale.

Gel Boumbe   

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :