Présence effective des partis politiques sur le terrain et présentation publique de la liste des partis politiques deux demandes de l’Acaj

Présence effective des partis politiques sur le terrain et présentation publique de la liste des partis politiques deux demandes de l’Acaj

L'Association congolaise pour l'accès à la Justice, une ONG d'aide aux justiciables et d'éducation civique  a adressé cette double demande  à la Ceni

Le retour de Jean-Pierre Bemba, Moise Katumbi, les réseaux sociaux et la position du gouvernement congolais
La CENI se sent réconfortée par la position de la SADC
Elections en RDC : Le report fatal des scrutins par la CENI

L’Association congolaise pour l’accès à la Justice, une ONG d’aide aux justiciables et d’éducation civique  a adressé cette double demande  à la Ceni et aux partis politiques dans un souci d’aide à une bonne préparation des élections prochaines du mois de décembre 2018.

Me Georges Kapiamba de ACAJ

Me Georges Kapiamba de ACAJ

S’adressant à la Ceni, l’Acaj a vivement demandé à cette institution citoyenne de communiquer la liste lui transmise par le Ministère de l’Intérieur des partis politiques agrées pour participer aux prochains scrutins. Me Kapiamba, le président de l’Acaj déplore et condamne cette attitude de la Ceni qui ne permet aux partis politiques ‘oubliés’ par le pouvoir politique de réagir à temps. Jusqu’ à présent,  déclare-t-il, nul ne connaît officiellement le contenu de cette liste. Il demande la publication de cette liste même si des signes de décrispations politiques ont été émis par la Majorité présidentielle et par le Conseil national de suivi de l’Accord, CNSA. Ces signes augurent d’une liste sans grands litiges.

L’Acaj demande aussi des comptes aux partis politiques qui se contentent de dénoncer la Ceni sans descendre sur le terrain pour suivre pas à pas les activités de cette institution citoyenne. Les Partis politiques refusent les chiffres de la Ceni sans montrer les erreurs de terrain. Les observateurs des partis politiques n’ont pas été aux avant postes lors de l’enregistrement des électeurs. Maintenant, le partis politiques dénoncent des variations importantes du nombre des électeurs dans certaines circonscriptions du pays sans pouvoir contredire chiffres contre chiffres des faits qualifiés d’aberrants. L’ex province du Kivu, regroupant le Maniema et les deux Nord et Sud kivu se retrouve avec plus d’électeurs que la Ville-Province de Kinshasa, mégalopole de plus de 10.000 millions d’habitants. L’enregistrement des électeurs dans une région à l’habitat clairsemé et en guerre   a donné plus d’électeurs que dans une ville en paix et à l’habitat dense et confiné.

Retrait de la commission gouvernementale d’enquête des marches des catholiques

 

ministère Droits humains à Genève

Ministre des  Droits humains à Genève

Dans la foulée des questions à l’Acj, l’Agence Dia  a reçu confirmation du retrait de cette association de la commission gouvernementale, présidée par le Ministère des Droits humains, sur les violences à l’encontre des marcheurs du 31 décembre 2017 et du 21 janvier 2018. Les Amis de Nelson Mandela ont aussi quitté la commission.  La raison évoquée est la non-exécution des résolutions et recommandations de ladite commission.

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 1
%d blogueurs aiment cette page :