Première édition du « Trophée Folk RDC », Kongo Central à l’honneur

Première édition du « Trophée Folk RDC », Kongo Central à l’honneur

Depuis la lune du temps, les langues maternelles congolaises s’éloignent de  leurs origines. Dans nos familles et dans nos chansons, cette disparition

La CAF retire l’organisation de la coupe d’Afrique des Nations 2019 au Cameroun
Les stylistes congolais ont célébré la 1ère édition de la Journée internationale de la mode
Avec un nombre croissant des réalisations du PCA Kiamwangana, la Socoda à l’heure de l’expansion !

Depuis la lune du temps, les langues maternelles congolaises s’éloignent de  leurs origines. Dans nos familles et dans nos chansons, cette disparition à petit feu s’observe au grand jour. On récompense rarement tout ce qui vient de la tradition. Même pour agrémenter les manifestations de réjouissances, tels que l’anniversaire, le baptême, le mariage et autres, les artistes musiciens de la musique moderne sont au premier rang. Ils sont invités pour y jouer, mais la musique folklorique traditionnelle est reléguée au second plan et presque oubliée.

Mais, lorsqu’il s’agit de la mort de toutes ces personnalités de renom, la valeur de la musique folklorique est reconnue. On l’identifie selon son origine à travers la musique de son ethnie et on remonte à la source de ce qu’il était.

De gauche à droite Papa Kamale(Folk Ndara Manianga), Dieudonné Makanda (mécène), Diata bawu (Folk Humbu), pépé Tumba (Folk Ntandu), Luambo (Folk Sobanza) et André Mbongu (Folk Ndibu)

Cette tradition de popularisation du folklore et de son mélange avec les rythmes de la musique moderne s’est durablement installée, après le Parti-Etat, mais avec d’autres accents inédits. Désormais, lors des meetings politiques à connotation régionale ou lors des cérémonies de deuil ou de mariage, les animateurs recourent au folklore des origines, qu’ils adaptent au contexte et au profil ethnique des invités. Cela signifie que la musique traditionnelle est la musique qui est associée à un folklore, à une culture, une religion ou à une zone géographique.

Elle est une musique orale et populaire, elle se transmet de bouche à l’oreille, bien que certains groupes et musiciens actuels préfèrent la transcrire sur partition afin de l’interpréter ou de la répertorier.

Ces musiques traditionnelles ont donné un essor décisif d’une part, au genre animation et générique et d’autre part, à la danse et au rythme instrumental. Même les compositeurs d’une musique savante sont fortement inspirés par le folklore de leurs tribus, au même titre que d’autres musiciens qui sont au-delà de nos frontières.

Trophée de récompense pour la RDC

Pour ne pas laisser disparaître cette riche catégorie d’artistes, la maison « Production Dieu@Mak » de Dieudonné Makanda vient de créer le prix « Trophée Folk RDC » dont l’objectif est de récompenser les musiciens qui se sont distingués dans la musique folklorique. Pour cette 1ère édition qui se tiendra en septembre prochain, La maison « Production Dieu @ Mak » récompensera les artistes de la province du Kongo Central. Elle ira d’une province à une autre.

Le jury a désigné les lauréats en complète indépendance parmi les nominés qui ont répondu à un ou plusieurs critères,  dans chaque cas, de manière pertinente vis-à-vis de la  société dans laquelle ils ont une présence significative. Avoir fait preuve de réussite et d’engagement artistiques tenant de l’exceptionnel par la création d’une œuvre musicale ou en se distinguant en tant qu’interprètes ou compositeurs/improvisateurs-interprètes. Avoir atteint un haut degré d’excellence dans la défense de la culture traditionnelle d’une ethnie.

Lauréats et prix incarnent le rôle traditionnel de la musique

L’artiste musicien Kitsusu Mabiala de Kintueni Stars

Pour cette 1ère édition, 12 artistes seront récompensés. Il s’agit de : Kumbu-Kumbu de l’orchestre Kintueni, Mbumba Mansanga (Sobanza), Jazz (Kintueni), Kitsusu Mabiala (Kintueni), Makape (Yamba-Yamba), Mansia et Papa Kamale (Folk Ndara Manianga), Gomer (Folk Tndu), André Mbongo( Folk Ndibu), Diata Bawu (Folk Humbu), Mbumba Ronaphar et Masiala (Kintueni).

Les prix décernés sont baptisés aux noms des hommes et femmes qui ont marqué, dans leurs vies, le monde politique, scientifique et des affaires. Il s’agit de Kimpa Vita, Simon Kimbangu, Joseph Kasa-vubu, Panda Farnama, Nzeza Nlandu, Diomi Ndongala, Thomas Kanza, Vital Muanda, Dokolo, Sophie Kanza, Kisombe Kiaku Mwisi, Mpanu-Mpanu, Baron Manoka, Dombasi Congo, etc.

Le comité d’organisation demande à tous les fils et filles du Kongo Central de contribuer pour la réussite de ce trophée, encore à sa première édition car ces Prix auront pour but de renforcer la tolérance et le pluralisme dans le monde entier en mettant en lumière des genres et des styles musicaux qui incarnent le rôle traditionnel de la musique en tant que source d’éveil spirituel, d’inspiration morale et de cohésion sociale. Pour tout contact, veillez écrire à « dieu_mark@yahoo.fr » ou appelez au 243 852804748/ 999941940

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :