PPRD : Bientôt un chambardement, Kabila cesserait d’être autorité morale pour devenir président

PPRD : Bientôt un chambardement, Kabila cesserait d’être autorité morale pour devenir président

C’est confirmé de sources concordantes dignes de foi, le chambardement au sein du PPRD serait à l’ordre du jour. Le Président de la République, Joseph

Processus électoral en RDC : sceptique, le CLC fait pression à Kabila de se prononcer sur son avenir politique avant le 30 juin
Le deal entre Tshisekedi et Kabila est-il en panne ?
Faucons et Colombes s’empoignent à propos de la visite ratée des responsables de l’Onu et de l’Ua

C’est confirmé de sources concordantes dignes de foi, le chambardement au sein du PPRD serait à l’ordre du jour. Le Président de la République, Joseph Kabila, prendrait officiellement la tête du parti en qualité du président national et le ministre de l’Intérieur et Décentralisation, Emmanuel Ramazani Shadari, dénommé « Coup sur coup », remplacerait Henri Mova Sakani au Secrétariat national. Non seulement ces deux postes, mais aussi d’autres seraient concernés par des nominations ou des permutations au sein du Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement.

Une manifestation du PPRD à Kinshasa

Les mêmes sources proches du Parti précisent que ces nouvelles décisions du changement au sein de cette organisation politique ayant le nombre élevé des députés au Parlement, sera mise en application après le remaniement du Gouvernement qui se prépare. Ce nouvel ordre politique qui se dessine à l’horizon au sein du PPRD est une prise de position pour bien préparer les élections à tout le niveau.

« La combinaison Kabila et Shadari est une stratégie permettant d’améliorer la bonne marche des activités du Parti », nous rassure un cadre du PPRD qui croit que son parti va encore gagner les prochaines élections haut les mains.

 

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :