1900 combattants FDLR et leurs dépendants rapatriés au Rwanda

1900 combattants FDLR et leurs dépendants rapatriés au Rwanda

Des combattants rwandais des FDLR et leurs dépendants, au nombre de 1900 personnes, ont été rapatriés samedi 21 décembre matin au Rwanda. Il s’agit de

RDC : Début de la réunion des Evêques de l’ASSEPB à Bukavu
Assemblée Épiscopale de Bukavu : les Évêques préoccupés par la persistance et la prolifération des groupes armés
Bukavu : Une femme blessée en pleine journée devant son domicile

Des combattants rwandais des FDLR et leurs dépendants, au nombre de 1900 personnes, ont été rapatriés samedi 21 décembre matin au Rwanda. Il s’agit de 71 combattants capturés vifs et ceux qui se sont rendus dans les combats qui opposent les FARDC aux groupes armés étrangers dans le territoire de Kalehe depuis novembre dernier ainsi que leurs femmes et enfants.

Ces derniers ont quitté officiellement le sol congolais escortés par les officiels militaires des FARDC et ils ont été immédiatement accueillis et embarqués de l’autre côté de la frontière par les responsables de l’armée rwandaise. L’opération de rapatriement a eu lieu tôt le samedi par la frontière de Ruzizi qui sépare la ville de Bukavu du Rwanda.

La première vague, constituée de près de 291 combattants, étant intervenue lundi 16 décembre dernier, cette vague constitue le dernier groupe qui était resté au camp militaire de Nyamunyunyi dans le territoire de Kabare, confirme le porte-parole de la 33e région militaire sur la radio onusienne.

Il sied de signaler que 6 autres combattants rwandais des FDLR se sont rendus volontairement jeudi 19 décembre dernier à l’équipe de démobilisation et réinsertion de la MONUSCO à Walungu. Ils étaient munis de cinq armes AK47, 280 munitions et une radio Motorola. Ils sont cantonnés dans le camp de transit de la MONUSCO à Bukavu, en attendant leur rapatriement au Rwanda. Leur reddition est le résultat de la campagne de sensibilisation menée par la Mission onusienne.

37 combattants ADF capturés et présentés à la presse ce lundi 23 décembre à Beni

ADF capturés à Beni

Le porte-parole des FARDC, le Général Léon-Richard Kasonga a présenté à la presse, lundi 23 décembre à Beni, 37 combattants du groupe rebelle ADF, capturés lors des opérations militaires dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. Apres identification, ces derniers sont des nationalités ougandaise, burundaise, tanzanienne, kenyane, rwandaise, centre-africaine. A leur côté, se trouvent aussi des Maï- Maï locaux.

« Les rebelles capturés ont même révélé leurs motivations terroristes ainsi que les noms de ceux qui financent leur mouvement », confirme le porte-parole des FARDC.

Avec ce rythme, on peut espérer la voie du retour de la paix dans l’Est de la RD Congo, pourvu que les FARDC soutenues par la MONUSCO prospèrent dans l’opération.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :