La CEJP/CENCO publie un rapport sur l’inscription des électeurs

La CEJP/CENCO publie un rapport sur l’inscription des électeurs

La Commission épiscopale Justice et Paix (CEJP) a publié ce lundi 20 novembre 2017, son rapport d’observation électorale sur l’inscription des  électe

Des femmes motivées et prêtes à conquérir leur électorat et à gagner les élections
La CEJP forme des femmes candidates à battre campagne et à gagner les élections
DECLARATION PRELIMINAIRE DE LA MOE JPC/CENCO SUR LES SCRUTINS DU 30 DECEMBRE 2018

La Commission épiscopale Justice et Paix (CEJP) a publié ce lundi 20 novembre 2017, son rapport d’observation électorale sur l’inscription des  électeurs en RDC, ainsi que le rapport sur le monitoring des manifestations et réunions publiques en RDC. Cette cérémonie s’est déroulée dans la salle de conférence du centre interdiocésain.

L'assistance au cours de la présentation du rapport d’observation électorale sur l’inscription des électeurs en RDC

L’assistance au cours de la présentation

La CEJP,  a relevé des points forts et des points faibles de la Ceni en rapport avec l’inscription des électeurs. Par ailleurs elle a décelé un faible nombre d’autorisation de manifestations publiques

Les parties prenantes du processus électoral interpellées

La CENCO, à travers la CEJP,  a formulé des recommandations au parties prenantes du processus électoral, notamment à la Ceni, au Cnsa, au gouvernement, au parlement, aux partis politiques,  aux organisations de la société civile et enfin aux partenaires techniques et financiers internationaux.

La CEJP a recommandé à la Ceni, entre autres, de tenir compte du contexte de crise dont le vrai dénouement n’adviendra qu’après l’organisation des élections honnêtes. Ainsi la CENCO l’invite à maximiser le temps pour que les élections aient lieu le plus vite possible ; de mettre en place des mesures d’encadrement pour faire face aux faiblesses du fichier électoral le jour du scrutin.

Au CNSA, de convoquer la tripartite CNSA-Gouvernement-CENI le plus tôt possible pour établir une connexion entre l’Accord Politique Global et Inclusif du Centre Interdiocésain et le calendrier électoral, conformément à l’esprit et à la lettre du point IV.2 dudit Accord ; d’évaluer régulièrement le processus électoral pour être rassuré du respect des délais convenus.

L'assistance

                               L’assistance

Au gouvernement, la CEJP recommande d’être proactif concernant la sécurité du processus électoral ; d’appliquer l’Accord en termes de décrispation politique pour  libérer l’espace politique. Au Parlement,  de doter le Gouvernement d’un budget conséquent concernant le processus électoral ; d’adopter toutes les lois pertinentes, notamment la loi électorale et son annexe portant sur la répartition des sièges, chacune en temps opportun, pour relancer le processus électoral.

Partis politiques et OSC invités à la formation des électeurs

Aux partis politiques, la CENCO recommande d’entreprendre des actions d’éducation et d’information des électeurs au bénéfice de leurs  partisans respectifs aussi bien dans les villes que dans les groupements et villages en prévision des élections prochaines. Aux Organisations de la société civile, d’intensifier l’éducation civique et d’information des électeurs aussi bien dans les villes que les groupements et villages pendant la préparation, le déroulement des opérations du processus électoral.

Aux partenaires techniques et financiers internationaux, la CEJP recommande  d’apporter leur appui logistique et financier à la Ceni ainsi qu’aux OSC nationales pour les activités d’éducation civique.

L'assistance

                          L’assistance

Une loi  pour la liberté des manifestations publiques

Pour le  monitoring des manifestations et réunions publiques en RDC, la CENCO invite, dans son second rapport,  le chef de l’Etat à procéder à la publication de la loi fixant les mesures d’application de la liberté des manifestations publiques au journal officiel.

Le président de la CENI, Corneil Nangaa a réagi à la présentation de ces deux rapports ; il a indiqué qu’il a beaucoup de considération pour le travail de la CEJP/CENCO  sur le processus électoral. Il a présenté une réaction mitigé en appréciant certaines parties du rapport en récusant d’autres.

 

Une assistance de qualité et un travail fouillé

La cérémonie  a connu la participation du représentant du Nonce Apostolique, le président de la Ceni, le secrétaire général de la Cenco et les représentants de la société civile. Tout a commencé par le mot de circonstance du Secrétaire exécutif, le père Clément Makiobo de la CEJP, qui a indiqué qu’avec 320 observateurs la commission a couvert 2910 centres d’inscription sur 14.627, soit 19,89% de centres d’enrôlement, pendant la période allant du 28 août 2016 au 12 septembre 2017.

 Pétronelle Lusamba

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :