Nikki Haley arrive ce jeudi en RDC par Goma

Nikki Haley arrive ce jeudi en RDC par Goma

 C’est ce jeudi 26 octobre 2017 que l’ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique à l’Organisation des Nations Unies arrive en RDC, par la ville de Gom

La qualité du Diplôme d’Etat domine le débat lors d’une Tribune populaire organisée au centre interdiocésain
Les évêques de la CENCO ne sont pas divisés au sujet de la marche organisée par le Comité Laïc de Coordination de Kinshasa, le 31 décembre 2017
Le Président de la CENCO, SE Mgr Marcel Utembi, s’est entretenu avec la délégation de la SADEC
Nikki Haley, l’ambassadrice américaine aux Nations

Nikki Haley, l’ambassadrice américaine aux Nations unies, pendant une conférence en Israël

 C’est ce jeudi 26 octobre 2017 que l’ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique à l’Organisation des Nations Unies arrive en RDC, par la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Nikki Haley visitera un camp des réfugiés dans la ville de Goma.

Le vendredi 27 octobre 2017, la diplomate américaine foulera le sol de la capitale de la RDC. A Kinshasa, selon des sources généralement bien informées, Nikki Haley descendra, en premier lieu, au Centre interdiocésain, le siège de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO). Ce choix s’explique certainement par la volonté de la diplomate américaine d’avoir de la CENCO, des informations fiables et crédibles sur l’Accord du 31 décembre 2017 et son application.

Après la CENCO, l’ambassadrice des USA à l’ONU se rendra ensuite à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), à la Présidence de la République et enfin à la Mission de l’ONU pour la stabilisation au Congo (Monusco).

Rappelons que c’est sur instruction du président Américain, Donald Trump, que l’ambassadrice américaine Nikki Haley séjournera en RDC. Outre la RDC, en Afrique, elle visitera l’Ethiopie et le Soudan du Sud.

L’objectif de son séjour est de revoir les conditions de l’aide américaine pour le continent africain et, pour ce faire, la diplomate va rencontrer des réfugiés, la société civile, les casques bleus mais aussi les dirigeants de ces pays.

Jean-René Bompolonga

 

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :