New York : Sommet sur l’Action pour le Climat, la RDC stocke quelque 30 milliards de tonnes de carbone

New York : Sommet sur l’Action pour le Climat, la RDC stocke quelque 30 milliards de tonnes de carbone

Le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a pris part, ce lundi 23 septembre, au Sommet sur l’Action Pour Le Climat où il a intervenu au nom de la sous-régi

Prix du carburant
L’Inspection Générale des Finances, IGF, s’insurge contre la mesure suspendant les contrôles dans les entreprises
Félix Tshisekedi et 52 jeunes entrepreneurs congolais ont été à Abuja

Le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a pris part, ce lundi 23 septembre, au Sommet sur l’Action Pour Le Climat où il a intervenu au nom de la sous-région d’Afrique Centrale, qui a tenu à se mobiliser dans le cadre de ce Sommet au travers de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale, CEEAC

Méandre rivière Kasaï et Forêt congolaise

Méandre rivière Kasaï et Forêt congolaise

Au cours de ces assises de l’Alliance pour les Forêts Tropicales, le Chef de l’Etat a adressé un message aux participants : « Mon pays appartient au massif forestier du Bassin du Congo. La forêt de la République Démocratique du Congo s’étend sur une superficie de 154 millions d’hectares et couvre plus de 60% des forêts du Bassin du Congo », a-t-il dit avant d’ajouter : « Des récentes études ont montré que les tourbières dans la forêt de mon pays s’étendent sur 145.500 km2, et stockent quelque 30 milliards de tonnes de carbone. Cette étendue de carbone est l’équivalent de 3 ans d’émissions de combustibles fossiles dans le monde. Ce qui fait des tourbières du Congo le complexe des tourbières tropicales le plus étendu de la planète. »

Il a démontré à l’assistance l’importance de la RDC pour ses forêts dont l’étendue est très considérable et sa disparition provoquerait une déstabilisation écologique mondiale. « Si les forêts de la République Démocratique du Congo partaient en fumée, c’est plus de 52% d’eaux douces d’Afrique qui partiraient avec elles. La disparition de cet écosystème provoquerait une grave crise écologique et déstabiliserait la stabilité du climat dans le monde », a-t-il annoncé.

Il a exhorté, dans son discours, à ses partenaires à soutenir effectivement son Gouvernement dans ses efforts pour la préservation de l’écosystème de la forêt du Congo. Ce soutien devrait se réaliser par des compensations financières sérieuses, des partenariats efficaces et le transfert des technologies afin de permettre d’œuvrer de manière durable et par une action renforcée pour l’atténuation, l’adaptation et la diminution de gaz à effet de serre à la base du réchauffement climatique de la planète.

Mais peu avant dans la matinée, le Chef de l’État Félix Tshisekedi a pris part à l’évènement Amazonie la Lutte Globale pour la protection des Espaces riches en Biodiversité, organisé par les Présidents de la France, du Chili et de la Colombie. Il a intervenu pour donner son point de vue sur la déforestation, nous renseigne la présidence de la République.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :