Mova Sakani : « La crise actuelle est aiguë pour la Majorité présidentielle »

Mova Sakani : « La crise actuelle est aiguë pour la Majorité présidentielle »

« L’actuelle crise que connaît la RDC est créée par son parti politique et ses alliés de la Majorité présidentielle », aurait affirmé Henri Mova Sakan

A la tête du PPRD, J. Kabila instaure des frais de fonctionnement d’un million de FC par commune
L’insécurité s’intensifie à Kinshasa au su et au vu des autorités
Quand le secrétaire permanent adjoint du PPRD se trompe de cible

« L’actuelle crise que connaît la RDC est créée par son parti politique et ses alliés de la Majorité présidentielle », aurait affirmé Henri Mova Sakani, le secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD), le vendredi 22 septembre 2017 à l’hôtel Venus, devant les camarades de son parti.  C’était au cours d’une matinée politique dénommée « Café politique » organisée chaque vendredi à 15 heures à l’Hôtel Venus, dans la commune de la Gombe.

Le Café politique de ce vendredi 22 septembre avait pour thème : « Requalification de l’action du Parti : quid de l’école du Parti ? ».

« Le PPRD a mis en place la politique de changer après chaque trois mois, un Premier ministre débauché dans l’Opposition, pour tirer à longueur la transition et créer une crise qui serait à leur faveur » aurait ajouté Henri Mova Sakani, selon plusieurs sources concordantes.

« Aujourd’hui, mon constat est que la crise créée se retourne fatalement contre nous et je reconnais que la crise actuelle limite les capacités de consommation des populations et restreint la demande intérieure, chose qui ne favorise pas les effets d’entraînement et inhibe l’émergence des activités de produits de ces biens. Cette crise risque de nous rattraper », aurait reconnu le Secrétaire général du PPRD, Henri Mova Sakani.

Peu avant, soit le vendredi 15 septembre dernier, toujours à l’hôtel Venus, avec le même thème : « Pour une requalification de l’action du Parti », un député national a fait remarquer au Secrétaire général du PPRD qu’il serait en train de bloquer la bonne marche du Parti en créant une barrière entre lui et les députés.

A chaque fois que les élus du peuple membres du PPRD veulent le rencontrer pour un échange concernant la bonne marche du Parti, le Secrétaire général Henri Mova refuse de les recevoir. L’Honorable Patrick Bombelosanda, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a demandé au SG de PPRD si sa politique serait de réduire le nombre des députés de leur Parti ou de l’augmenter aux prochaines législatives.

L’élu de Yahuma a démontré que si le PPRD est aujourd’hui le premier parti politique du pays, ce n’est pas parce qu’il est le parti du chef de l’Etat, mais c’est parce qu’il a un nombre élevé des députés, 150 à lui-même sur 500 que compose l’Assemblée nationale.

Le SG a promis la tenue incessamment d’une rencontre avec tous les députés du PPRD.

Bonneth

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :