Monusco : Leila Zerrougui prend ses fonctions et annonce ses couleurs

Monusco : Leila Zerrougui prend ses fonctions et annonce ses couleurs

Le communiqué de la mission onusienne en RDC rendant compte de la prise des fonctions de Mme Leila Zerrougui et publié le dimanche 11 février 2018 rap

Marche du 21 janvier : Des paroisses ceinturées par les forces de l’ordre à Mbuji-Mayi
L’enlèvement d’un prêtre n’offre aucune solution à la situation actuelle en RDC
Marche réprimée du 21 janvier : des chrétiens motivés par l’homélie du jour

Le communiqué de la mission onusienne en RDC rendant compte de la prise des fonctions de Mme Leila Zerrougui et publié le dimanche 11 février 2018 rapporte que « La MONUSCO demeure engagée à soutenir, conformément à son mandat et dans le respect de la Constitution congolaise, l’application intégrale de l’accord politique du 31 décembre 2016 qui énonce les principes généraux concernant la tenue des élections, le transfert pacifique du pouvoir et la consolidation de la stabilité en RDC.»

La diplomate algérienne nommée en fin décembre 2017 en remplacement de Maman Sambo Sidikou, est arrivée à Kinshasa et a officiellement pris ses fonctions en tant que Représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies en République démocratique du Congo (RDC) et cheffe de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), indique le même document dont se fait écho Radio Okapi.
Le communiqué annonce que dans un proche futur, Mme Zerrougui aura des entretiens et participera à des réunions de travail avec les autorités congolaises ainsi qu’avec le personnel et les partenaires des Nations unies en RDC. C’est sous sa férule que la MONUSCO poursuivra la mise en œuvre son mandat tel que décrit dans la Résolution 2348 du Conseil de sécurité, notamment les bons offices en soutien au processus politique et la protection des populations civiles.

Leila Zerrougui, représentante du Secrétaire général des nations-Unies en RDC

La nomination et la prise des fonctions de la nouvelle Représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en RDC interviennent dans un contexte politique complexe et tendu dans le pays avec d’une part, le bras de fer avec les autorités congolaises sur le rôle de la mission en RDC et de l’autre, la crise politique interne avec la répression dans le sang par les forces de l’ordre des marches pacifiques organisées par le Comité Laïc de Coordination, CLC, en vue de réclamer l’application intégrale, effective et de bonne foi de l’Accord de la Saint-Sylvestre 2016. Cet accord avait été conclu entre les acteurs politiques et ceux de la société civile sous l’égide de la Conférence Episcopale Nationale du Congo, CENCO. Toujours à cette même fin, les laïcs catholiques du CLC projettent une autre marche pour le dimanche 25 février 2018.

Ce sera probablement le premier test de Leila Zerrougui qui, en sa qualité de représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies, tient le haut du pavé des représentants des Nations unies dans le pays et supervise l’ensemble des activités de l’ONU en RDC.

La Cérémonie de bienvenue et garde d’honneur est prévue ce lundi 12 février à la Monusco pour la nouvelle représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies en RDC. Il convient de souligner que Mme Zerrougui, âgée de 61 ans a déjà travaillé pour plusieurs missions de l’ONU et a même été numéro 2 de la Monusco de 2008 à 2012.
Onésime Mukandila

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 1
%d blogueurs aiment cette page :