Moïse Katumbi Chapwe : « Je serai avec vous avant la campagne et pendant les élections pour gagner ensemble »

Moïse Katumbi Chapwe : « Je serai avec vous avant la campagne et pendant les élections pour gagner ensemble »

« Ensemble pour le changement » a organisé deux journées portes ouvertes au lycée Bosangani, dans la commune de la Gombe. Durant deux jours, du 30 avr

« Ensemble pour le changement » se prononce : Avec 163 élus, nous sommes la 1ère force de l’opposition
Pierre Lumbi : « Nous avons un candidat et un programme pour les élections, que la Majorité présidentielle nous présente les siens »
Enseignement : la plate forme « Ensemble » appelle le gouvernement à prendre en charge les frais scolaires des finalistes

« Ensemble pour le changement » a organisé deux journées portes ouvertes au lycée Bosangani, dans la commune de la Gombe. Durant deux jours, du 30 avril au 1er mai, les participants ont passé en revue la situation générale de la RDC avec les quatre piliers prévus par les organisateurs : « Consolidation de l’Etat, de la démocratie et de la paix » ; « Valorisation du capital humain pour une prospérité partagée dans un Congo juste et solidaire » ; « Relance de la croissance, diversification de l’économie et création d’emploi » et « Lutte contre le changement climatique ».

Le vice-président Pierre Lumbi entouré de ses collaborateurs

Avec ces quatre piliers, les participants ont relevé plusieurs faits, le Congo souffre d’institutions affaiblies par la violation permanente des textes, la corruption et l’impunité. L’autorité de l’Etat est bafouée sur l’ensemble du territoire national. La guerre, la violence et l’insécurité ont obligé des millions de compatriotes à fuir leurs villages et leurs terres. Cette situation est insoutenable, c’est pourquoi, l’ « Ensemble » veut que chaque congolais vive en paix et disposer d’un Etat qui le rassure et le protège. Une fois au pouvoir, rapidement, « Ensemble pour le changement » doit mettre un terme à la guerre et aux conflits et engagera les démarches pour une réconciliation effective entre les communautés congolaises avec ses voisins, on leur assurant les meilleures conditions de vivre ensemble.

Le financement d’un budget-programme de 100 milliards USD pour la période de 2019 à 2013 et la création de 3.500.000 emplois sur 5 ans, n’est pas un rêve comme pensent certains. C’est un fait réel. Ceux qui croient que c’est une utopie sont ceux qui ont mal géré, pendant plus d’une décennie, sans atteindre même un budget de 10 milliards USD, soutiennent les cadres d’ « Ensemble pour le changement » qui sont pour les élections le 23 décembre 2018, sans la machine à voter.

« L’exemple du Katanga est là, nous avons trouvé le budget de la province du grand Katanga à 21 millions USD et nous l’avons laissé lors de notre démission à 500 millions USD. Notre objectif était d’atteindre 1 milliards USD. Avoir un budget de 100 milliards USD est un petit secret pour le président Moïse Katumbi », a démontré Christian Mwando.

Dans son discours qui a ouvert les travaux, le vice-président d’Ensemble pour le changement, Pierre Lumbi Okongo, a lancé un message très fort à l’endroit de la majorité au pouvoir. « Nous disons aux Messieurs de la Majorité présidentielle que nous sommes prêts d’aller aux élections, le 23 décembre 2018. Nous avons un programme, qu’ils nous montrent le leur. Nous avons un candidat, qu’ils nous montrent le leur. Je pense qu’ils préparent encore le leur », a dit le vice-président du regroupement politique Ensemble pour le changement.

Boumbe Gel

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :