Mise en place à l’EPSP : Bras de fer entre Tshibala et Musemena

Mise en place à l’EPSP : Bras de fer entre Tshibala et Musemena

La mise en place des nouveaux directeurs des provinces éducationnelles (PROVED et sous-PROVED) sur toute l’étendue du pays par le ministre de l’Enseig

Un dépotoir en gestation à Gombe
Éducation : Une rentrée scolaire 2018-2019 réussie au Lycée Bosangani de Kinshasa
La qualité du Diplôme d’Etat domine le débat lors d’une Tribune populaire organisée au centre interdiocésain

La mise en place des nouveaux directeurs des provinces éducationnelles (PROVED et sous-PROVED) sur toute l’étendue du pays par le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP), Gaston Musemena, vient de créer un bras de fer entre lui et son patron, le premier ministre Bruno Tshibala. Les deux membres du gouvernement n’accordent plus leurs violons et la bataille ne fait que commencer.

Le Premier Ministre Bruno Tshibala (Radio Okapi/Ph. John Bompeng)

A son arrivée à la tête de l’EPSP, le nouveau ministre Gaston Musemena (PPRD), a procédé à la nomination des proved et sous-proved, selon le nouveau découpage au sein des Divisions provinciales de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel du pays. Après la mise en place de ces nouveaux nominés par les arrêtés ministériels, le premier ministre Bruno Tshibala s’est ressaisi en dernière minute pour interdire l’application de ces arrêtés. Le Premier Ministre a écrit, le 02 janvier 2018, au Ministre de l’EPSP de sursoir à ses arrêtés dont il n’a pas eu connaissance au préalable.

Mais le 05 janvier 2018, le Gouverneur de la ville province de Kinshasa, André Kimbuta a, à son tour, foulé aux pieds la décision du Premier Ministre, en demandant d’accélérer la mise en place de ces nouveaux promus. Selon lui, on ne peut pas arrêter la progression de la décision car, ces derniers ont trouvé du travail, il faut les laisser occuper leurs postes.

A en croire une source proche du Ministre de l’EPSP, les députés nationaux sont derrière leur ancien collègue député, Gaston Musemena, pour les avoir intéressés au sujet de l’opération des recrutements. Chaque député lui a donné la liste de chômeurs de sa circonscription électorale pour embauche, a affirmé la même source soutenant que le président de l’assemblée nationale, le Ministre de l’Intérieur et décentralisation et le Gouverneur de la ville province de Kinshasa manifesteraient aussi leur soutien au Ministre de l’EPSP.

Le Ministre de l’EPSP devant les imprimés d’Exétat 2017

Cette guéguerre entre le Premier Ministre et le patron de l’EPSP risque de prendre des allures d’un bras de fer pouvant faire tomber l’un des deux antagonistes car, le tiraillement résiderait sur les intérêts individuels, nous confie la même source. Le PM Bruno Tshibala qui n’est ni député national, ni membre du PPRD, va-t-il résister devant la machine pprdienne, capable d’emporter tout sur son passage ?

L’initiative du Ministre de l’EPSP est à encourager puisque c’est plus d’une dizaine d’années que l’EPSP fonctionne avec les mêmes Divisions et sous-divisions composées de mêmes dirigeants qui semblent faire tomber plus bas l’enseignement en RD Congo. Peut-être avec cette petite réforme dans le chef de dirigeants, on peut espérer une amélioration du système d’enseignement dans notre pays.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :