Mgr Monsengwo : « Arrêtons de nous insulter mais faisons un travail qui honore notre pays »

Mgr Monsengwo : « Arrêtons de nous insulter mais faisons un travail qui honore notre pays »

« Observez aujourd’hui notre société. Posez-vous la question de savoir à combien de degré je contribue ou je détruis la société ». Une question profon

Jean Goubald Kalala ressurgit très bientôt avec son album « Norme »
Jean Goubald pour une musique qui transforme l’homme
RDC : Le corps de Lutumba Simaro sera rapatrié à Kinshasa le 14 avril 2019

« Observez aujourd’hui notre société. Posez-vous la question de savoir à combien de degré je contribue ou je détruis la société ». Une question profonde posée par l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsegwo Pasinya, dans son  message aux artistes kinois en particulier et aux leaders d’opinions congolais en général, le vendredi 10 novembre 2017.

Mgr Mosegwo

Mgr Mosegwo

A environ un mois depuis le lancement de ce message du cardinal tombé à point nommé pour conscientiser les leaders d’opinion sur la qualité du message à véhiculer durant cette période préélectorale en RDC. Il  est important pour DIA d’insister sur cet aspect.

« A ce que je sache, beaucoup d’artistes, comme beaucoup de citoyens formés, sont issus des écoles catholiques ; et nombreux d’entre vous sont catholiques partant de leur baptême. Où en êtes-vous avec votre baptême et votre formation catholique ? Nous avons besoin de témoins… Priez pour votre travail en dépit de toutes les souffrances et les injustices dont vous faites l’objet. Si vous êtes catholiques, n’ignorez pas le baptême que vous avez reçu. N’attendez pas la mort, qu’on ne vous souhaite pas, pour qu’on vous fasse catholique » avait exhorté l’Archevêque de Kinshasa.

Les artistes et les autres leaders d’opinion sont des personnes que tout le monde regarde avec admiration, disait- il. Pour ce fait : « Faites votre travail pour l’art en passant un message pour modeler la société et votre nom demeurera dignement dans l’histoire. Mais si vous ne travaillez que pour des intérêts personnels en détruisant vos semblables, Dieu vous en demandera compte ».

Mgr Monsegwo a appelé les leaders d’opinion à la solidarité en leur demandant d’être attentifs les uns à l’endroit des autres: «  Botika kofinganaka na ba œuvres na bino. Kasi yo sala se mosala moye mokopesa ekolo na biso lokumu. »

La RDC a besoin des citoyens consciencieux qui recherchent l’intérêt commun.

Prisca Materanya

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :