Mgr Fridolin Ambongo: « Ma mission est d’être la lumière »

Mgr Fridolin Ambongo: « Ma mission est d’être la lumière »

C'est au cours de la messe de sa présentation aux fidèles de Kinshasa que l'archevêque coadjuteur de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo  est revenu la

La paroisse Saint Alphonse de Matete se prépare à célébrer les 65 ans de son existence
Le MIJERCA entame la nouvelle année pastorale par un pèlerinage au mont Mangengenge
L’archidiocèse de Kinshasa lance des actions pour l’application de l’Accord de la Saint-Sylvestre
L'archevêque et l'archevêque coadjuteur de Kinshasa

L’archevêque et l’archevêque coadjuteur de Kinshasa devant les fidèles

C’est au cours de la messe de sa présentation aux fidèles de Kinshasa que l’archevêque coadjuteur de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo  est revenu largement sur sa mission en tant que qu’archevêque coadjuteur de l’archidiocèse de Kinshasa. Cette messe a été dite le dimanche 11 mars 2018 à la Cathédrale Notre Dame du Congo en présence des fidèles catholiques venus en masse, accueillir leur pasteur.

Pour rappel, Le pape François avait  nommé le 06 février 2018 Mgr Fridolin Ambongo Besungu, archevêque coadjuteur de l’Archidiocèse de Kinshasa, en le transférant du siège de Mbandaka-Bikoro.

Dans son mot de circonstance, l’archevêque coadjuteur  de Kinshasa a résumé sa nomination et sa mission à la suite des disciples de Jésus-Christ, comme la lumière du monde. « Je suis la lumière du monde » (Jean 8, 13), a-t-il déclaré, avant d’ajouter qu’ « A mon ordination épiscopale le 06 mars 2005 à Bokungu, j’avais choisi comme devise « Esto lumen mundi » ce qui signifie « Sois la lumière du monde . Or, la vraie lumière du Christ illumine le monde et fait reculer les ténèbres. La clarté de la lumière permet de voir le réel dans sa globalité.  La lumière aide à distinguer le bon du mauvais, le vrai du faux, le beau du laid.  Avec ma devise, j’ai toujours voulu inscrire mon ministère épiscopal et pastoral sous le signe de la lumière du Christ. Et je m’efforce, dans tout ce que j’entreprends, d’être moi-même, avec la grâce de Dieu, source de lumière pour les autres ».

Poursuivant son mot, Mgr Ambongo à  invité les fidèles de Kinshasa à s’inscrire dans la perspective de cette lumière du Christ qui  a dit : « Vous êtes la lumière du monde…. De même, que votre lumière brille aux yeux des hommes, pour qu’en voyant vos bonnes actions ils rendent gloire à votre Père qui est aux cieux » (Mt 5, 14-16). Comme Son Eminence l’avait dit, il y a dix ans, au jour de sa prise de possession canonique du siège métropolitain de Kinshasa, je voudrais chanter avec vous : « Kinshasa, teleme ongenge na mwinda mwa Kristu » (« Kinshasa, lève-toi et brille de la lumière du Christ »), a-t-il conclut.

Il sied également de le signaler que l’archevêque coadjuteur de Kinshasa est actuellement Vice-président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo, CENCO. Et  A en croire l’Abbé Vincent Tshomba, il va aider le Cardinal Monsengwo Pasinya, archevêque métropolitain, dans sa mission pastorale à Kinshasa et est en bonne position pour remplacer  le Cardinal Monsengwo au cas où le Saint-Père accepterait la démission que l’archevêque de Kinshasa, 75 ans révolus, lui avait déjà remise.

Toutefois, le pape François n’a pas encore accepté la démission  du Cardinal Monsengwo, membre du C9, ce collège de neuf cardinaux qui aident le Successeur de Saint Pierre dans le gouvernement universel de l’Église Catholique romaine.

Junior Kitambala (Stagiaire)

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :