L’UCOFEM présente les résultats de son monitoring 2018 et lance la sensibilisation sur la question d’égalité de sexe.

L’UCOFEM présente les résultats de son monitoring 2018 et lance la sensibilisation sur la question d’égalité de sexe.

L’union congolaise de femmes de médias, Ucofem a fait la présentation du monitoring réalisé en 2018 sur le genre dans les maisons de Presse ce lundi 1

Des écologistes et environnementalistes congolais parlent de l’Assemblée générale de l’ONU sur l’environnement tenue à Nairobi
Constant Omari promu au poste de 1er vice président de la Confédération Africaine de Football.
Kinshasa: Un papa tue sa fille sous l’effet de la colère

L’union congolaise de femmes de médias, Ucofem a fait la présentation du monitoring réalisé en 2018 sur le genre dans les maisons de Presse ce lundi 16 septembre 2019 à Univers Groupe Télévision.

Les résultats de ce monitoring ressortent un pourcentage faible de femmes qui ont accès au contenu médiatique. Il s’agit 22℅ en 2018 contre 19℅ en 2016. Selon Ucofem cette augmentation de 3% est très peu par rapports aux efforts consentis.

Ce rapport fait aussi mention d’une attention limité pour la question de genre. L’Ucofem parle en général de 3% seulement de nouvelles analysées qui abordent les questions sur le genre.

Par ailleurs, l’Ucofem révèle dans son rapport que « la tendance vers la disparition des stéréotypes flagrants se confirme de plus en plus dans les contenus des médias analysés, même si quelques cas isolés ont été identifiés.»  

A propos la représentativité des femmes engagées dans les maisons de presse, l’Ucofem parle d’un recul. Sur 2.982 travaillant dans les médias, à peine 962  sont des femmes soit 32,3% en 2018 contre 44% en 2016. Une baisse de 12%.

Cette structure de femmes de médias a à l’occasion procédé au lancement de la sensibilisation des médias de Kinshasa sur la question de l’égalité de sexe au sein de leurs rédactions.

La délégation de l’UCOFEM, conduite par  sa Directrice Anna Mayimona, s’est entretenue avec les journalistes d’Univers Groupe Télévision sur le contenu des informations traitées par rapport aux questions du genre et de l’égalité du sexe. Elles ont également abordé la question sur le quota des femmes engagées au sein de ces médias.

L’union Congolaise des femmes de médias compte poursuivre sa sensibilisation dans différents maisons de presse de la capitale pendant 2 semaines.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :