Lubumbashi : Le séjour de Félix Tshisekedi déclenche l’arrestation des opposants

Lubumbashi : Le séjour de Félix Tshisekedi déclenche l’arrestation des opposants

Constituant la première étape d'une tournée de sensibilisation et de mobilisation des populations à travers le pays, le président de l’UDPS et du Rass

L’Honorable Norbert Ezadri « Le MSR a été considéré comme un pneu de réserve du PPRD »
Félix Tshisekedi se prononce : « les élections doivent se tenir au plus tard en juin 2018 à l’issue d’une transition sans Kabila »
L’opposition appelle ses militants à participer à la marche pacifique du 31 décembre

Constituant la première étape d’une tournée de sensibilisation et de mobilisation des populations à travers le pays, le président de l’UDPS et du Rassemblement, Félix Tshisekedi Tshilombo devait atterrir à Lubumbashi ce lundi 23 octobre 2017. Mais dans la capitale cuprifère plusieurs membres de l’opposition qui ont pris part à la réunion de préparation de l’arrivée du président de Rassemblement ont été arrêtés, le dimanche 22 octobre dernier.
Ce lundi 23 octobre, les arrestations continuent dans le rang de l’Opposition qui, de son côté, refuse de baisser les bras pour céder à cette intimidation du pouvoir en place.

Membres de l’opposition

Le Secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc kabund, a déclaré ce lundi avant midi : « La RDC est déjà membre du Conseil des droits de l’homme. Ce que les autorités du Haut Katanga font est une violation fragrante des droits de l’homme et de la Constitution du pays. Félix Tshisekedi ne se rend pas dans une ville d’un pays étranger, il se rend à Lubumbashi, ville de son pays natal où les Congolais l’attendent à bras ouverts. Pourquoi, la démocratie doit-elle être torpillée par ceux-là qui disent qu’ils sont démocrates ? On continue à arrêter nos membres ce lundi 23 octobre, jour prévu pour l’arrivée de président Tshisekedi à Lubumbashi. Malgré cela nous ne reculerons point, le président Tshisekedi sera accueilli et donnera son meeting à Lubumbashi », a confirmé le secrétaire général de l’UDPS.

Selon l’Opposition, le Grand Katanga rassure qu’il ne cédera pas à cette nouvelle dictature à ce moment où la RDC est devenue membre du Conseil des Nations-Unies des Droits de l’Homme. Le patriarche du Grand Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanga, insiste sur l’accueil, le tour dans la ville en cortège et le meeting prévu au square Forest, selon le programme établi par le Rassemblement de l’Opposition.

Les déclarations croisées des deux camps, montrent clairement que les autorités provinciales et l’opposition ne se sont toujours pas accordées sur les dispositions concernant le séjour du président de l’UDPS, Félix Tshisekedi à Lubumbashi.

Gel Boumbe

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :