Londres : Djuna Bigone va ressusciter Pépé Kallé, King Kester et Papa Wemba

Londres : Djuna Bigone va ressusciter Pépé Kallé, King Kester et Papa Wemba

Dans deux productions scéniques qui seront organisées par Prince Ntoya, le 15 décembre 2017 à Brighton-UK et le 1er janvier 2018 à Liverpool, Djuna Mu

Spot avec la chanson Miss lolo : l’artiste Meiwey réclame 4 millions de dollars à Vodacom Congo
« JP Buse chante Zaïko », un succès fou à Montréal
Dans un duo discographique à Paris, le Général Defao sur la brèche internationale

Dans deux productions scéniques qui seront organisées par Prince Ntoya, le 15 décembre 2017 à Brighton-UK et le 1er janvier 2018 à Liverpool, Djuna Mumbafu promet d’être en communion avec un public multiracial à Londres. Certains croyaient que Djuna Mumbafu serait inactif en Angleterre où il séjourne depuis plus de deux ans. Au contraire, le patron du groupe musical Big One est de plus en plus très actif sur la scène. Il ne passe pas deux mois sans que cet artiste au talent à revendre ne soit monté sur le podium pour donner un concert.

Pour terminer l’année 2017 en bonté et commencer la nouvelle année avec détermination, le chanteur sera le vendredi 15 décembre 2017 à Brighton-UK. Au cours de cette prestation attendue par la communauté congolaise et toute la diaspora africaine, Djuna Mumbafu fera pleurer les nostalgiques, car il alignera le répertoire de Pépé Kallé et l’Empire Bakuba, en passant par King Kester Emeneya et Papa Wemba. C’est ce qui nous a été dit par Papa Chéri Prince Ntoya Code 007, lors de notre entretien sur Facebook.

Quant à la production scénique du 1er janvier 2018, le producteur soutient que le décor sera planté à Liverpool une semaine avant la veille de la fête de la Saint sylvestre, avec la présence de délégations qui viendront de toute l’Europe. Selon le programme, il y aura la présence des adeptes de la sape de Congolais de Kinshasa et de Brazzaville, ainsi que certains de la diaspora africaine qui promettent déjà une démonstration de fringues. Selon lui, les deux soirées ne seront pas seulement africaines, mais aussi européennes, car à l’annonce, ils ont enregistré la demande de quelques londoniens de la peau blanche qui voulaient acheter les billets.

A part ces concerts et la mise à jour de son album enregistré à Kinshasa, Djuna Bigone a repris le chemin de l’école afin d’acquérir une connaissance approfondie de certaines matières qui l’échappaient. Il est aujourd’hui étudiant au South &City Collège BIRMANGHAM.
Gel Boumbe

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :