Liste de la Campagne électorale de Ramazani Shadary, presque tous les congolais sont membres

Liste de la Campagne électorale de Ramazani Shadary, presque tous les congolais sont membres

Avec l’accord de son autorité morale, Joseph Kabila, le Front commun pour le Congo (FCC), a rendu public samedi 3 novembre 2018 au chapiteau de Pullma

Ne tirez pas sur la CENCO !
Après la lune de miel, Muzito et Gizenga, se séparent pour la présidentielle du 23 décembre
Pour célébrer la victoire de F. Tshisekedi, ses partisans ont bloqué la circulation à Limete le jeudi 10 janvier

Avec l’accord de son autorité morale, Joseph Kabila, le Front commun pour le Congo (FCC), a rendu public samedi 3 novembre 2018 au chapiteau de Pullman Grand Hôtel de Kinshasa, l’équipe de campagne de son candidat Emmanuel Ramazani Shadary pour la présidentielle. Cette campagne électorale qui sera gérée et coordonnée par le candidat lui-même, comprend plus de 500 membres répartis en quarante-huit cellules, composées chacune de quinze membres, dirigées par un coordonnateur. Ils ont été sélectionnés en tenant compte de la représentativité des 26 provinces et 145 territoires du pays. Ramazani Shadary n’a lâché un seul mot pour la circonstance. Mais,  Néhémie Mwilanya, directeur de cabinet du président sortant Joseph Kabila, qui était le maître de la cérémonie, est chargé des questions juridiques de la campagne.

L’équipe de campagne d’Emmanuel Ramazani Shadary est composée des membres du gouvernement central et des gouvernements  provinciaux qui forment l’essentiel de l’ossature, mais conservent leurs portefeuilles, en tant que ministres, gouverneurs, etc. Ces personnalités, pour la plupart, sont issues des partis membres de la Majorité présidentielle et des anciens opposants mis sous la tutelle du président Kabila dans le FCC. Le cas du premier ministre Bruno Tshibala retenu comme rapporteur de la campagne.

Dans la cellule de sécurisation du candidat et des élections, le ministre de l’Intérieur Henri Mova Sakani, le ministre de la Défense Crispin Atama Tabe,  le général à la retraite Didier Etumba (rapporteur), l’ancien chef de la police de Kinshasa le général Jean-de-Dieu Oleko, le vice-ministre de l’Intérieur, Basile Olongo et autres spécialistes en la matière, tel que Patrick Bombelosanda, y figurent.

Les membres des cellules de campagne de Sharay

Chaque ministre coordonnera la cellule ayant trait à son ministère, notamment le chef de la diplomatie congolaise, Léonard She Okitundu, s’occupe des affaires étrangères, José Makila coordonnera la cellule des Transports. Pour la cellule de communication de la campagne, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mendé, la coordonnera et travaillera avec le porte-parole de la Majorité présidentielle Alain Atundu, le diplomate Kikaya Bin Karubi et plusieurs journalistes de la presse nationale.

Le ministre de la Justice et garde des sceaux, Alexis Tambwe Mwamba, est nommé à la centralisation des résultats électoraux, l’ancien secrétaire général du PPRD et ministre de l’Intérieur  Evariste Boshab est à la tête de la cellule chargée de rédiger le programme commun du gouvernement qui sera défendu par le candidat du FCC, Ramazani Shadary. Raphaël Katebe Katoto, frère de l’opposant Katumbi, s’occupe de la cellule des hommes d’affaires. Les relations avec les confessions religieuses sont confiées à Mukuna de l’Assemblée chrétienne de Kinshasa, l’abbé José Mpundu qui vont travailler  avec, presque toutes les églises de réveil.

PPRD, le plus grand morceau de l’équipe 

 

Dans la cellule finances et logistique dirigée par Moïse Ekanga, la jumelle du président sortant, l’honorable Jaynet Kabila fait partie, tandis que leur jeune frère le député national Zoé Kabila s’occupera de la jeunesse. Pendant que le ministre Azarias Ruberwa coordonnera la concurrence, le ministre du Plan (AFDC) Bahati Lukwebo dirigera la cellule chargée des relations avec les partenaires intérieurs et le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, se chargera de la coordination des recrutements des témoins.

Pour la cellule des artistes, elle sera coordonnée par le Gouverneur de la ville province de Kinshasa, André Kimbuta, au sein de laquelle, on y trouve Werrason, JB Mpiana, Tshala Muana Barbara Kanam et tant d’autres. A partir de cette cellule, Mwilanya croit à la mobilisation de tout l’électorat congolais derrière Ramazani Shadary.

Des vives réactions contre leur nomination

Kasonga Tshilunde président de l’UNPC

Mais certains noms cités regrettent d’être parmi les noms qui font partie de l’équipe, alors qu’ils n’étaient pas consultés. Le cas de l’entraineur de V. club et sélectionneur de l’équipe nationale « Les Léopards », Florent Ibenge ; le président national de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), Kasongo Tshilunde ; le représentant légal de l’église « Foi Abondante », Albert Kankienza Muana Mboo ; le rapporteur du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC), Chantal Kanyimbo ; le responsable de l’église « La Puissance du Nom de Jésus », l’évangéliste Jean-Oscar Kiziamina Kibila ; le comédien et dramaturge Kadiombo Yamba, le révérend Milenge Mwenelwata de l’ECC, pour ne citer que ceux-là.

Ces derniers ont décliné leur désignation comme membres de l’équipe de campagne du candidat du FCC, pour n’avoir pas été consultés.

Florent Ibenge ignore tout

« Je suis quand même un peu occupé. J’ai l’A.S V.Club qui joue la finale de la Coupe de la Confédération. J’ai l’équipe nationale qui cherche la qualification pour le Cameroun. Ça fait beaucoup de choses sur lesquelles je dois me concentrer. Cela ne me donne plus le temps de m’occuper d’autres choses. Pour moi, je ne dirai que bonne chance à tous les candidats. Que le meilleur gagne et surtout que vive la RDC »  a déclaré Florent Ibenge, le dimanche 4 novembre en conférence de presse d’après le match V. club- TP Mazembe à Lubumbashi.

Réagissant à son tour, le président national de l’UNPC, Kasonga Tshilunde n’a pas mâché les mots : « Je suis président de l’UNPC. J’ai appris cette désignation dans les réseaux sociaux. Je démens catégoriquement ma part dans cette équipe de campagne. Je ne peux pas travailler pour un quelconque candidat à la présidentielle. En plus, je n’ai même pas été consulté. C’est grave ça ! C’est un scandale ».

Kankienza est loin du FCC

Quant au représentant légal de l’église « Foi Abondante », Albert Kankienza, cette désignation est pour détruire son image de serviteur « Shaloom a vous tous nos amis. Ne vous laissez pas distraire. Le diable vient pour voler, détruire et tuer. A travers ce document, l’ennemi de ma destinée, et de mon appel veut détruire mon image. Je ne suis ni de près, ni de loin membre de FCC. Je n’ai qu’une seule couleur, c’est celle d’un enfant de Dieu et de serviteur de Dieu. Merci à tous les amis pour votre soutien. Bénédictions abondantes. AKMM », a-t-il écrit sur sa page officielle Facebook.

Dans une vidéo qu’il a publiée, le responsable de l’église « La Puissance du Nom de Jésus », l’évangéliste Jean-Oscar Kiziamina Kibila déclare que cette liste est pour le discréditer. « Je suis tellement surpris d’apprendre que mon nom se trouve sur une liste diffusée sur les réseaux sociaux sur les animateurs de la campagne du FCC. Je n’ai jamais été contacté et je n’ai participé à aucune réunion. C’est une façon de nous discréditer. Je ne fais pas partie du FCC », « Je suis candidat député pour le compte du G7. Ce qui est dans cette liste n’est pas correct. Nous avons besoin que le Congo se lève. C’est du mensonge », a-t-il précisé.

Kadiombo n’a signé aucun contrat avec le FCC

Dans une vidéo postée sur son mur Facebook, le comédien Kadiombo a indiqué que Shadary étant un intellectuel peut se comporter de la sorte. « J’ai vu mon nom écrit sur cette liste des personnes qui vont battre campagne pour Emmanuel Shadary. Vous ne m’avez pas rencontré, mais vous avez écrit mon nom. Ce n’est pas cela le droit. Il devait d’abord me voir pour échanger avant de placer mon nom sur cette liste qui est subitement publiée sur les réseaux sociaux. Ça ne se fait pas comme ça. Peut-il  exhiber le document que j’ai signé pour m’engager ? Shadary est un intellectuel, chef de travaux à l’Unikin. Il ne peut pas faire cela. En tant qu’artiste, si on me  sollicite et qu’on tombe d’accord, je signe des papiers avant de travailler. Emmanuel ne m’a pas vu, son équipe non plus. Ce n’est pas bon. Je ne suis pas dans cette équipe », a dit Kadiombo.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :