L’imam de la mosquée Bawa Ridi a échangé avec les fidèles sur le déroulement de carême

L’imam de la mosquée Bawa Ridi a échangé avec les fidèles sur le déroulement de carême

Imam Ali Rashid, représentant de  la mosquée Bawa Ridi   de la commune de Matete a échangé d'avec les Mu'min, les  fideles musulmans, à propos des que

Dévotion mariale et édification des jeunes face à l’islam au jubilé de Saint Alphonse de Matete
Les Matetois plaident une nouvelle prise en charge de la gestion de ramassage déchets
Un motocycliste se suicide à Matete

Imam Ali Rashid, représentant de  la mosquée Bawa Ridi   de la commune de Matete a échangé d’avec les Mu’min, les  fideles musulmans, à propos des questions relatives au carême.

Selon l’imam, les thèmes développés lors du carême étaient  centrés sur l’éducation familiale, des contributions  pour aider les pauvres, le respect du Coran et Souna en priant cinq fois par jour de façon consécutive.

Vue exterieure de la mosquée musalmane Bawa à Matete

Vue extérieure de la mosquée musulmane Bawa à Matete

Les échanges ont aidé  les fidèles à comprendre que le carême est l’un des piliers de l’islam, il couvre la période de  Ramadan, mois de mai dans un calendrier linéaire d’ordre de Dieu.

Le représentant a expliqué que le carême est une privation journalière pendant une période de 30 jours et nuits dont le but est la purification de l’esprit et du corps et de la crainte  d’Allah. La période événementielle va du  24 mai au 24 juin 2018.

Il sied de noter que le carême intéresse  les fideles de toutes les églises, ce  qui implique  exclusion d’une catégorie  des personnes en autre les malades, enfants, femmes enceintes, enfants allaités et des fous pour ne pas succomber à la tentation ou éviter  de transgresser la volonté d’Allah.

Dans le souci de comprendre la religion musulmane, Ali Rashid invite les fidèles à la mosquée Bawa Ridi à célébrer tous les vendredis la fête des fideles, la rupture (fête après Ramadan), le carême (fête de purification) et le tabaski (deux mois après le carême).

Jaél Mutanga Kabeya (stagiaire).

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :