Les ressortissants de Tshopo invités à l’amour et à l’unité pour le développement de leur province.

Les ressortissants de Tshopo invités à l’amour et à l’unité pour le développement de leur province.

Le Ministre de l’EPSP, Gaston Musemena, a réuni autour de lui, tous les élus nationaux de la province de Tshopo pour une cérémonie d’échange des vœux

La banque mondiale promet d’appuyer l’EPSP dans la gratuité de l’enseignement de base
Jubilé d’or de l’ANAPECO : Emery Okundji rend hommage aux parents pour leur soutien à l’éducation.
RDC : Le budget pour la gratuité de l’enseignement de base chiffré à 2,9 milliards USD par an

Le Ministre de l’EPSP, Gaston Musemena, a réuni autour de lui, tous les élus nationaux de la province de Tshopo pour une cérémonie d’échange des vœux pour l’année 2018.

Une initiative pour consolider l’unité de cette province qui est, de par sa superficie après le découpage, la plus grande province de la République démocratique du Congo. Sur les 17 députés nationaux que compte Tshopo, 16 étaient présents à ladite cérémonie lundi 29 janvier dernier, au cabinet du Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel.

Carte géographique de la Tshopo

Ce qui a intéressé les ressortissants de la Tshopo, c’est de voir ensemble les députés de la Majorité présidentielle et ceux de l’Opposition échanger les vœux autour d’un Ministre du parti au pouvoir. Les deux camps ont conjugué l’unité et la consolidation du lien familial dont le cordon ombilical est la ville de Kisangani, siège du haut évêché de Kisangani et pôle d’attraction des sept territoires.

Les députés de Bafwasende, Banalia, Basoko, Isangi, Opala, Ubundu et Yahuma et la ville de Kisangani étaient tous au rendez-vous. A l’issue de cette rencontre, une déclaration a été faite par l’un des élus nationaux en l’occurrence Dieudonné Bolengetenge, considéré comme doyen pour avoir été à l’Assemblée nationale depuis la législature de 2006 jusqu’aujourd’hui. En bon prédicateur, ce dernier la prêché l’amour, l’unité et le développement de la province de Tshopo.

Les députés nationaux ont donné le ton, il ne reste plus qu’aux autres frères et sœurs évoluant dans les différents secteurs de la vie de leur emboîter le pas, pour l’intérêt supérieur des filles et fils de cette province.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :