Les prix prennent l’ascenseur aux marchés de Selembao et Bandal

Les prix prennent l’ascenseur aux marchés de Selembao et Bandal

Depuis le mois de janvier 2019, il y a augmentation des prix des produits aux marchés de Kinshasa. Des vendeurs du  marché de Selembao et de Bandalung

Les Journées sociales2018 du CEPAS se sont clôturées sur des recommandations envers toute la société
Kinshasa : La Licoco invite Felix Tshisekedi à ordonner l’interpellation du Gouverneur Kimbuta
La journée mondiale de l’Élimination de la Pauvreté appelle à s’unir avec les plus exclus…

Depuis le mois de janvier 2019, il y a augmentation des prix des produits aux marchés de Kinshasa. Des vendeurs du  marché de Selembao et de Bandalungwa  ont constaté que la situation continue à persister maintenant.

Le savon le coq passe de 250fc à 300fc ou 350FC ;  le pain carré de 300fc à 400fc, etc. Abordés à ce sujet, quelques vendeurs se sont exprimés. Mélanie Lasa, vendeuse dans une boutique, «  nous achetons chers, nous vendons aussi chers, parce que certains magasins tel que ceux des chinois, indiens, pakistanais, ne s’ouvrent pas. Ce sont eux qui nous fournissent des marchandises et aujourd’hui nous sommes entrain de souffrir par ce qu’il y a augmentation des prix ».

Ida Batomene, vendeuse  d’huile raffinée à Gambela : «  Le constat  que je fais est que les prix ont rapidement augmenté. On achetait  15 litres d’huile raffinée à 25000fc et aujourd’hui nous l’achetons à 33000fc. Nous voulons la stabilité du prix au marché ».

Nicole vendeuse de poissons et poulets : « Nous ne comprenons pas cette augmentation du prix de la rame de poisson chinchard 20+. J’ai acheté à 20000fc la semaine  passée, et ce matin a 22500fc. Où en sommes-nous ? »

Elysé, vendeur dans une quincaillerie : « il y a l’augmentation des prix de quelques produits, mais ce qui est frappant c’est le prix du ciment qui était à 12500fc ou 13000fc et s’écoule maintenant à 14500fc. Où allons-nous ? Nous n’avons pas suivi  les informations sur l’augmentation des prix à la radio ni à la télévision, subitement  les prix ont pris l’ascenseur »

Ave Maria Lufuankenda (stagiaire Ifasic)

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :