Les partis politiques et les mouvements citoyens adhèrent à la marche du 31 décembre 2017

Les partis politiques et les mouvements citoyens adhèrent à la marche du 31 décembre 2017

Le Comité laïc de coordination salue l’adhésion des partis politiques et mouvements citoyens à la marche du 31 décembre 2017. C’est au cours d’un

Le Cardinal Monsengwo salue la mémoire des martyrs de 1959 et des victimes du 31 décembre 2017
MISE AU POINT ET INDIGNATION DE LA CENCO RELATIVES A LA MARCHE DU 31 DECEMBRE 2017 ORGANISEE PAR LE COMITE LAÏC DE COORDINATION DE L’ARCHIDIOCESE DE KINSHASA
Le Cardinal Monsengwo condamne la profanation des lieux de culte

Le Comité laïc de coordination salue l’adhésion des partis politiques et mouvements citoyens à la marche du 31 décembre 2017.

CLC

Le CLC

C’est au cours d’une mise au point rendue public le mardi 26 décembre 2017 que le Comité Laïc de Coordination (CLC) de l’Eglise catholique a remercié les partis politiques, les mouvements citoyens, les organisations de la société civile, les associations de défense des Droits de l’homme, ainsi que les syndicats,…qui ont adhéré à la marche pacifique qu’il organise le 31 décembre 2017. Il a en même temps rassuré l’opinion nationale que cette marche n’est pas sa seule affaire, «  tout le peuple congolais doit se l’approprier. Chacune de nos organisations est appelée à déployer toute l’énergie dont elle est capable pour sa réussite », a insisté le CLC.

La marche du 31 décembre, une marche pacifique

Le CLC a rappelé à la communauté tant nationale qu’internationale que la marche du 31 décembre est une marche pacifique. « Ce jour-là, des femmes et des hommes de la République Démocratique du Congo vont marcher pacifiquement en priant et en entonnant des cantiques, les chrétiens avec leurs Chapelets, Bibles, Crucifix,…, et les autres avec les rameaux de paix ».

Il a également invité la population à n’accepter aucune forme de violence, « pas de pneus brulés, pas de barricades, pas de propos violents, pas d’injures, pas de jets de pierres et autres projectiles, bref, pas d’actes de vandalisme ».

Itinéraire de la marche

Le CLC n’a pas encore clairement déterminé l’itinéraire que devra emprunter les manifestants du 31 décembre 2017. Il a cependant appelé le peuple congolais à « marcher pacifiquement à partir de là où il sera le 31 décembre 2017, c’est-à-dire, votre rue, votre commune, votre quartier et votre paroisse ».

Cet appel à la marche du 31 décembre du Comité Laïc de Coordination semble mettre l’ensemble des congolais d’accord et trouve un vif succès dans les rues de Kinshasa. Si elle tient ses promesses, l’histoire retiendra qu’au lieu de célébrer les festivités de fin d’année 2017, le peuple congolais avait choisi de marcher pacifiquement le 31 décembre 2017, pour revendiquer la liberté, la dignité et la prospérité.

Junior Kitambala (stagiaire)

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :