Les journées scientifiques sur la sauvegarde de l’environnement de l’Université de Loyola se clôturent à Mongata

Les journées scientifiques sur la sauvegarde de l’environnement de l’Université de Loyola se clôturent à Mongata

 Les journées scientifiques sur "la sauvegarde de l'environnement, notre maison commune" de la faculté des Sciences Agronomiques et Vétérinaires (

Pape François: « Les chrétiens doivent témoigner, non pas en restant les mains dans les poches, mais actifs dans l’amour en ce temps de l’Avent »
«Quel prêtre est-ce que je désire être?»: le pape pose la question de la formation sacerdotale
Après une rencontre avec l’opposition congolaise, l’ANC a exprimé sa préoccupation sur le scrutin du 23 décembre

Les participants à Mongata

 Les journées scientifiques sur « la sauvegarde de l’environnement, notre maison commune » de la faculté des Sciences Agronomiques et Vétérinaires (FSAV) de l’Université Loyola du Congo ouvertes depuis le vendredi 6 juillet se sont clôturées  le dimanche 8 juillet 2018 à  Mongata vers le Bandundu.

Deux  conférences ont été au programme du jour,  à savoir la cueillette du miel  présentée par l’assistant Emery Lekien et l’inventaire des pratiques agro forestières au plateau de Bateke, présentée par mademoiselle Rachel Mbana, étudiante en master 2/ FSAV-ULC, qui ont été suivies par le jeu des questions et réponses.

Outre ces conférences, les invités, les étudiants, les professeurs ainsi que le chef coutumier du groupement de Mongata, tous avions participé à la pose de la première pierre d’une école écologique de Mongata; une école maternelle, primaire et professionnelle, où l’on apprendra aux enfants à respecter l’environnement notamment les arbres, les animaux mais également à planter des cultures, des tomates par exemple.

Une visite guidée aux ruches, au champ de la ferme de Mongata et un repas bio ont clôturé la journée. « Cette visite, mieux ce voyage à Mongata était dans le souci de quitter la théorie vers la pratique, le concret, voir comment, nous, les êtres humains, sommes capables de transformer notre environnement » a souligné le père jésuite Ghislain Tshikendwa, doyen de la faculté des sciences agronomiques et vétérinaires de ULC.

Rappelons que la ferme de Mongata est  celle des Jésuites qui existe depuis cinq ans. Ils y font l’élevage des porcs, des poules, canards et boucs, de plantation des maniocs, la cueillette du miel etc.

Ruth Lutu/stagiaire

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :