Les évêques préoccupés par la crise en RDC

Les évêques préoccupés par la crise en RDC

Lors de l’ouverture des travaux de l’Assemblée plénière extraordinaire des évêques de la Conférence Episcopale Nationale du Congo qui se déroule au ce

Ituri : Caritas Bunia est choisie pour la gestion des dons de la campagne de solidarité du Gouverneur
Caritas Congo en appui aux Communautés Dépendantes de la Forêt à Mweka
La Caritas diocésaine de Molegbe projette de quitter le stade des urgences pour aller vers l’autonomisation dans l’encadrement des réfugiés centrafricains

Lors de l’ouverture des travaux de l’Assemblée plénière extraordinaire des évêques de la Conférence Episcopale Nationale du Congo qui se déroule au centre d’accueil de Caritas Congo depuis le mercredi 22 novembre 2017, il a plu aux prélats de commencer à implorer le Seigneur, pendant l’homélie prononcée par Mgr Marcel UTEMBI, archevêque de Kisangani et président de la CENCO.

Messe de l"ouverture de la plénière extraordinaire du 22 nov 2017

Messe d’ouverture de la plénière extraordinaire du 22 nov 2017

En méditant sur les paroles de la Bible, Mgr Utembi a fait sortir un point commun «  la fidélité », unissant la première lecture et l’Evangile.

Avec la première lecture, Mgr Utembi a félicité la fidélité dont a fait preuve le martyre de Sainte Cécile, que l’Eglise universelle commémorait sa mémoire en ce 33ème semaine du temps ordinaire. « Il s’agit des paroles d’une mère qui se sent toute petite devant le créateur du ciel et de la terre, elle se sent toute petite devant les mystères de la création. Cela aide à comprendre qu’il y a bien d’autres mystères pour lesquels, aussi, il faut, faire confiance en Dieu », a souligné Mgr Utembi. Il a en effet, demandé à ses paires de placer cette assemblée plénière sous la houlette de la Sainte Cécile afin que les résolutions qui en découleront, puissent rencontrer les aspirations de ce peuple qui a placé leur confiance à l’Eglise et ses pasteurs qu’ils sont.

Dans l’évangile, tiré des récits de Saint Luc, « la fidélité est figurée dans la parabole de ce Maitre qui félicite les serviteurs à qui il a confié de l’argent : très bien, bon serviteur !puisqu’il a été fidèle en si peu de choses, reçois l’autorité sur dix villes », a martelé Mgr Utembi, avant de circonscrire le cadre de cette assemblée plénière extraordinaire, qui se tient dans les circonstances particulières, « Qui, si nous n’y portons pas un regard de foi à la lumière de la parole de Dieu, risquent de précipiter notre pays dans un chaos », a-t-il poursuivi.

Quelques interrogations ont suscité l’attention de l’hôte du jour, telles que : « Sommes nous en droit de rester indifférents alors que la suite aux crises sociopolitiques, la tragédie humaine se dessine dans l’avenir ? Allons-nous rester statiques face aux multiples questions qui se posent à l’alternance et au processus électoral ? L’homme de Dieu a imploré, dans la bénédiction finale, les dons du Seigneur, de faire fructifier sa grâce, plus particulièrement en cette plénière extraordinaire, de sorte que l’apport de chacun contribue à l’édification du Royaume de Dieu déjà ici sur terre, dans notre pays ».

Junior Kitambala (stagiaire)

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :