Les élections en RDC : Entre changement et continuité

Les élections en RDC : Entre changement et continuité

C’est parti pour les élections. La population congolaise va bientôt se décider sur son avenir et celui des générations futures. Que désire le peuple c

En attente  du verdict final de la Cour constitutionnelle
Kinshasa sous tension, bientôt les résultats du scrutin
La CENI expérimente la machine à voter devant les journalistes

C’est parti pour les élections. La population congolaise va bientôt se décider sur son avenir et celui des générations futures. Que désire le peuple congolais ? Dans la course : Martin Fayulu, Emmanuel Shadary et Félix Tshisekedi, les grosses pointures de élections prochaines.

 Quelle continuité !

vote électronique

                   vote électronique

A la veille des élections, le peuple congolais est déterminé à choisir celui qui désormais prendra le bâton de commandement pour emmener le pays au développement. Dans le chef de la population, c’est le mot changement qui domine. Il en est de même du coté de Martin Fayulu, de Felix Tshisekedi et même du coté des candidats indépendants.  Des gens estiment que ceux qui ont travaillé avec le président sortant n’ont pas de discours à tenir car ils ont eu leur chance. « Ils ont travaillé pendant deux mandats et deux ans. Que feront-ils qu’ils n’ont pas pu     faire 12 ans durant ? », s’interroge un étudiant de G2 à l’IBTP. Et d’ajouter « Nous voulons que le social change, les conditions dans les quelles nous étudions changent, que les fonctionnaires et les enseignants soient bien payés, etc. ».

Pour certains, il n’est pas question de continuer quoi que ce soit. « De quelle continuité parle-t-on ? La continuité dans la médiocrité ? Des tueries dans l’Est du pays, au Kasaï ainsi que dans les manifestations pacifiques ? Des pillages de ressources naturelles ? C’est l’heure de vérité, l’heure du changement, ces élections nous permettront de sanctionner ceux qui ont mal dirigé et géré ce pays. Nous ne leur feront pas de cadeau », s’indigne Mme.

Peu de gens espèrent à un nouveau leadership, pour beaucoup Shadary égale à Kabila. Dans les réseaux sociaux, on parle de Kabila dans la peau de Shadary en illustrant la série de télé Novelas « Dans la peau d’une autre ». Mais pour ceux qui sont près du pouvoir, Shadary regorge une volonté politique de conduire le pays vers l’émergence.

Et si la Ceni proclamait la victoire de Shadary !

Tous les camps se mobilisent pour faire le déplacement le jour du vote. Conscients des enjeux actuels, chacun veut accomplir son devoir civique en allant voter pour ses candidats et espère que les résultats des urnes reflète la volonté de la population. « Au cas contraire attendons-nous au pire », laisse entendre un vendeur de Jeans au Grand marché (marché central de Kinshasa). Pour ce jeune homme, la continuité n’est pas possible dans ce pays. « Il nous faut une nouvelle tête au sommet de ce pays et c’est Fayulu ou Tshisekedi  », conclut-il.

Pétronelle Lusamba   

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :