Les congolais attendent du Gouvernement Ilunkamba la matérialisation

Les congolais attendent du Gouvernement Ilunkamba la matérialisation

Les congolais ont focalisé leur attention au palais du peuple où le premier ministre Ilunkamba a présenté le programme gouvernemental à l’assemblée na

RD Congo : L’engagement missionnaire de l’Eglise à travers le Comité Laïc de Coordination au cœur d’une conférence-débat
Pour la société civile, l’intérim du coordonnateur de l’ITIE doit être assuré par un collège de trois personnes
Nord-Kivu : Un journaliste enlevé par des hommes armés qui exigent une rançon

Les congolais ont focalisé leur attention au palais du peuple où le premier ministre Ilunkamba a présenté le programme gouvernemental à l’assemblée nationale ce mardi 03 septembre 2019. Les congolais attentent des actions concrètes de ce programme.

Au-delà de paroles, le peuple demande toujours la concrétisation. Le palpable. Ce programme est analysé et critiqué dans le chef de la population et alimente des débats dans divers endroit « L’heure est venue de passer aux actions qui convainc et qui mettent d’accord la majorité de la population. » lance un analyste.

Au regard de la situation politico-sociale de la RDC il est claire que les Congolais attendent la  matérialisation des promesses.

Avant toutes choses, la situation sécuritaire du pays plus précisément dans la partie Est du pays. L’insécurité dans cette partie de la république reste une épine pour l’ensemble de congolais. Kevin Mbuy étudiant en médecine à l’Unikin interrogé à ce sujet regrette qu’on continu à marquer les pas « Plusieurs promesses ont été faites par le passé sur l’insécurité à l’Est. Mais la situation est resté pareille, des troupes armées se multiplient, des centaines et des milliers de personnes sont tuées. A cela s’ajoute des déplacements des populations entières qui quittent des villages à cause de l’insécurité ».

Dans son programme le premier ministre a annoncé son objectif d’améliorer les conditions sociales de la population. Il a parlé de  l’éducation, l’accès aux soins de santé pour tous. Réagissant sur ce point, un taximan pense que le social est le nœud de tous les maux en RDC. « Le congolais a besoin de bien manger et cela implique qu’il ait un travail et qu’il soit bien rémunéré ; que les enfants soient scolarisés et qu’ils soient couverts par une assurance de santé », dit-il.

Il a ensuite évoqué  la question de la gratuité de l’enseignement. « Nous nous réjouissons déjà de la gratuité, mais si au bout de quelques mois on nous dit de payer la scolarité de nos enfants, nous risquons de vivre une situation désagréable et ingérable … Nous soutenons ce programme et voulons palper la réalisation » insiste-il.

La lutte contre la corruption et l’impunité va faire en sorte que tous les capitaux soient orientés dans la caisse de l’Etat afin de maximiser les recettes pour  améliorer économie.

La majorité congolais pensent qu’avec un peu de volonté ça va marcher.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :