Les artistes musiciens veulent apporter le changement au parlement 

Les artistes musiciens veulent apporter le changement au parlement 

Ils sont nombreux, les artistes musiciens qui veulent siéger au parlement. Les uns ont jeté leur dévolu à l’Assemblée nationale, les autres aux Assemb

Présidence de l’ACNOA : l’Algérien Mustapha Berraf  élu avec 34 voix
Maïwan Productions en tournée mondiale avec le groupe féminin Artiz d’Haïti
La Fondation T. Luhaka honore André Lufwa : Quatre monuments en bronze exposés sur le boulevard Tshatshi

Ils sont nombreux, les artistes musiciens qui veulent siéger au parlement. Les uns ont jeté leur dévolu à l’Assemblée nationale, les autres aux Assemblées provinciales et d’autres encore dans les deux.

Adolphe Dominguez, candidat député national à Lukunga

Werrason dont une fausse nouvelle a circulé à Kinshasa selon laquelle, il serait cassé le bras par le public de la Tshangu pour avoir fait la campagne du candidat du FCC, alors que cela n’était pas le cas a déclaré : «  Mon objectif est d’aller défendre, au Parlement, la cause de la culture congolaise dans sa diversité. Pour ma campagne, je l’ai déjà fait en donnant des bus au quatre grands clubs du pays et, vous devez reconnaitre que, mon organisation « A nous le Congo » a aligné 12 candidats. Ce qui est favorable pour moi est que, dans chaque maison en RDC, il y a au moins un ou deux « Werra » et je suis devenu humanitaire, ambassadeur de la paix en encadrant les enfants de la rue. »

Adolphe Dominguez, candidat à la députation nationale à Lukunga tient valoriser les artistes musiciens que l’on traite souvent des voyous. «On croit toujours que les artistes musiciens étaient des vauriens, de voyous. C’est pourquoi, nous avons décidé cette fois d’aller au Parlement pour parler politique et défendre valablement la population congolaise, qui est à la fois nos fans et nos électeurs. Nous irons au Parlement pour apporter le changement que le peuple congolais a toujours cherché », a déclaré Tata Mobich.

Werrason, candidat député national à Lukunga

Pau Balenza, un musicien chrétien catholique de son état, a un seul objectif qui l’amène au Parlement : « Nous composons de chansons qui font danser le public et qui adorent Dieu. Cela signifie que nous sommes capables d’apporter un changement au parlement dans le domaine qui nous concerne : l’art d’Orphée. Le seul objectif pour moi, c’est la défense des lois qui peuvent améliorer les conditions du peuple congolais.»

Ndungi Masumu Debrindet qui ne cesse de regretter l’évolution du théâtre congolais sans pour autant nourrir son homme, a décidé d’aller être le haut-parleur des artistes congolais en général et des comédiens en particulier. « Le théâtre congolais est en pleine évolution sur les chaines de télévision et non dans les salles, ni dans les poches. J’irai au Parlement pour tous les congolais, mais l’objectif est de valoriser le théâtre par une loi proposée et votée en sa faveur », a déclaré le candidat de Selembao à la députation nationale, Masumu Debrindet.

Gel Boumbe      

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :