Législative nationale : 485 députés élus provisoirement

Législative nationale : 485 députés élus provisoirement

La CENI a publié les résultats provisoires des députés nationaux dans la nuit de vendredi 11 au samedi 12 janvier 2019. Au cours de cette cérémonie, l

Assemblée nationale: Pétition contre Jeanine Mabunda, une fausse rumeur
Discours d’ouverture prudent de Mme Mabunda présidente de l’Assemblée nationale à la session extraordinaire août 2019
Encore et toujours le PPRD, Jeannine Mabunda à la tête de l’Assemblée nationale

La CENI a publié les résultats provisoires des députés nationaux dans la nuit de vendredi 11 au samedi 12 janvier 2019. Au cours de cette cérémonie, le président de la Commission électorale nationale indépendante, Corneille Nangaa Yobeluo a précisé que sur un total de 18.329.318 votants, il y a eu 18.161.182 suffrages valablement exprimés, 161.136 bulletins blancs, tandis que la valeur du seuil de 1% est de 181.611 voix. Il a souligné que 30 partis politiques ont atteint le seuil de 1% et ils sont, à cet effet éligible à la répartition des sièges conformément à l’article 118 de la loi électorale.

Le Député national Dieudonné Bolengetenge Balea , élu pour la 3ème fois à Isangi (Tshopo)

Parmi les 485 élus, les électeurs ont porté leur choix sur 435 hommes et 50 femmes. Etant le plus âgé de la nouvelle législation nationale, Gabriel Kiungu wa Kumwanza de Lubumbashi, dans le Haut Katanga, va présider le Bureau provisoire de l’Assemblée nationale. Il sera secondé par les moins âgés des députés élus. Il s’agit de Awuse Jackson, 26 ans (Irumu à Ituri) et de Aminata Namasya, 25 ans (Bambesa). Les trois dirigeront les travaux de validation de mandat des nouveaux élus de la chambre basse du Parlement.

Pour la première fois, la province du Maniema vient d’être représentée à l’hémicycle par de femmes, deux au total, élues précisément à Kabambare et Punia. Cinq élus « exceptionnels » ont fait beaucoup des voix dans leurs circonscriptions respectives. Il s’agit de Vital Kamerhe  (86.832 voix), Evariste Boshab (80.521 voix), Tshimanga Jean-Pierre (74.577 voix), Adolphe Muzito (62.798 voix), Mende Omalanga (55.658 voix).

Adolphe Muzito parmi les élus exceptionnels

Dix autres ont fait chacun, un score lourd dans leurs circonscriptions en obtenant plus de la moitié des voix sans que leurs partis et regroupements politiques atteignent le seuil national de 1%. Les résultats de ces derniers dont la CENI appelle des élus spéciaux s’expriment en pourcentages comme suit : Ngandu Katunda 85,98%, Mbaz Kambaz 74,94%, Adolphe Muzito 64,54%, Pancrace Boongo Nkoy 62,72%, Bemba Walikowali 61,50%, Moïse Ekanga Lushima 59%, Mwando Nsimba 52,23%, Ngalula Ilunga 57,02%, Willy Bakonga 51,64%, Kikoka Toni 50,35%.

Selon le président de la CENI, Corneille Nangaa, à l’issue des élections, l’Assemblée nationale compte actuellement 485 députés élus sur les 500. Les 15 autres seront élus dans les trois circonscriptions de Beni, Butembo et Yumbi lors des élections prévues en mars prochain.

Selon Nangaa, son calendrier prévoit la prestation de serment du nouveau Président de la République le 22 janvier 2019, le dépôt des candidatures des sénateurs et gouverneurs des provinces du 21 janvier au 27 février 2019,  l’installation de l’Assemblée provinciale le 24 janvier 2019, tandis que  pour l’Assemblée nationale le 26 janvier 2019 et la cooptation des chefs coutumiers est prévue du 28 janvier au 9 avril 2019.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :