L’ECC à Joseph Kabila : « Que l’armée, la police et les autres services de sécurités soient au service de la population »

L’ECC à Joseph Kabila : « Que l’armée, la police et les autres services de sécurités soient au service de la population »

  A l’issue de son Synode organisé du 21 au 23 novembre dernier à Kinshasa, le Comité exécutif national restreint de l’Eglise du Christ au Congo

COMMUNIQUE CONJOINT DE LA CENCO ET DE L’ECC POUR DES ELECTIONS TRANSPARENTES, CREDIBLES ET APAISEES
Elections locales : La CENCO et l’ECC lancent la pétition devant la presse 
L’appel du Comité Laïc de Coordination prend de l’ampleur

 

A l’issue de son Synode organisé du 21 au 23 novembre dernier à Kinshasa, le Comité exécutif national restreint de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), a rendu publique les recommandes de ces assises de trois jours.

Dans ces recommandations publiées le dimanche 26 novembre, l’ECC demande au président Joseph Kabila de prêter une oreille attentive aux différentes revendications des parties prenantes au processus électoral et de trouver solutions aux conflits qui opposent ces parties. L’Eglise du Christ au Congo lui recommande aussi tout mettre en œuvre pour veiller au respect de la constitution, tout en tenant compte de l’Accord de la Saint Sylvestre.

Les participants au Synode de l’ECC

Les membres de l’exécutif national de l’ECC demandent aussi au Chef de l’Etat de veiller à ce que l’armée, la police et les autres services de sécurités soient réellement au service de la population et de veiller à la liberté et à la sécurité de chaque Congolais. Ils recommandent au chef de l’Etat de garantir l’unité nationale et la sécurité du pays.

Le modérateur du synode national, Mgr Gabriel Unda, qui a rendu public cette déclaration, suite à la situation sociopolitique qui prévaut actuellement en RDC appelle l’Eglise à jouer son rôle prophétique. Dans sa déclaration, l’ECC présente quatre éléments constituant les préoccupations majeures de la population congolaise à savoir : la publication du calendrier électoral, la situation sociale de la population, l’insécurité et la menace que constitue la loi sur les associations sans but lucratif.

Au gouvernement, l’ECC lui demande de respecter ses engagements en dotant la CENI des moyens répondant aux contraintes exprimées pour l’organisation des élections dans le meilleur délai. Il doit se consacrer à l’amélioration des conditions de vie des agents de l’Etat, dont les salaires ne leur permettent pas de couvrir les besoins de leurs dépendants, surtout qu’ils ne sont pas régulièrement payés. Le gouvernement est aussi appelé à l’amélioration des conditions de vie de toute la population.

Au parlement de voter, dans un bref délai, toutes les lois nécessaires pour l’organisation des élections libres, démocratiques, transparentes, paisibles et sans contraintes juridiques.

Les réactions de ces trois Eglises ne seraient-t-elles pas un front commun pour sauver le Congo, actuellement menacé d’une crise très aigue ?

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :